Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture sénoufo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture sénoufo
Situation
Région Région de Sikasso
Création 2004
Type Institution culturelle
Siège Sikasso
Drapeau du Mali Mali
Langue Français et sénoufo
Organisation
Directeur Père Emilio Escudero Yangüela
Organisations affiliées Association Wu Niré[1]

Site web http://www.senoufo.com

Le Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture sénoufo (ou CRSPCS) est une institution culturelle qui a pour but de sauvegarder les valeurs culturelles des Sénoufos.

Présentation[modifier | modifier le code]

Fondé en avril 2004[2], le CRSPCS a son siège à Sikasso au Mali et est dirigé par le Père Emilio Escudero Yangüela[3]. L'institution dispose également d'une antenne à Bobo Dioulasso (Burkina Faso)[4].

Après avoir collectées des informations sur le terrain, le Centre publie des documents linguistiques et ethno-anthropologiques et expose ses découvertes dans un musée afin de présenter et partager avec le plus grand nombre la culture sénoufo[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b B. Y. Cissé, « Un centre pour la sauvegarde des valeurs culturelles », sur http://www.bamanet.net, (consulté le 2 janvier 2014)
  2. Clarisse Hema, « Un centre pour valoriser le patrimoine culturel sénoufo à Bobo », sur http://www.lefaso.net, (consulté le 2 janvier 2014)
  3. Musée Labenche, « Présentation de l'exposition Sikasso », sur http://labenche.brive.fr (consulté le 2 janvier 2014), p. 1/12
  4. Petit Futé, « Points d'intérêt de Bobo Dioulasso », sur http://www.petitfute.com (consulté le 2 janvier 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]