Centre de chèques postaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CCP.
image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Le centre de chèques postaux d'Orléans-la-Source

Les centres de chèques postaux (CCP) étaient des centres chargés de la gestion des comptes courants et des chèques postaux au sein des services financiers de la Poste. Anciens centres régionaux des services financiers de la Poste (CRSF) jusqu'à 2006, ils sont devenus les centres financiers actuels de La Banque Postale.

Les comptes bancaires sont ainsi gérés et administrés par le centre financier dont dépend géographiquement le client, en gardant à l'esprit qu'un client peut procéder à l'ensemble de ses opérations dans tous les bureaux de Poste français, le réseau bancaire postal étant national.

Listes des centres financiers[modifier | modifier le code]

Parmi les 23 centres financiers actuels, 19 se trouvent en France métropolitaine :

  • Paris Île-de-France (code banque : 20041 ; code guichet : 00001 ; le numéro de compte se termine par 020)
  • La Source (Orléans) (code banque : 20041 ; code guichet : 01012 ; le numéro de compte se termine par 033) - ce centre a été utilisé à plusieurs périodes, notamment dans les années 1970, pour les usagers résidant en région parisienne, le centre de Paris ayant atteint sa capacité maximale
  • Ajaccio (code banque : 20041 ; code guichet : 01000 ; le numéro de compte se termine par 021)
  • Bordeaux (code banque : 20041 ; code guichet : 01001 ; le numéro de compte se termine par 022)
  • Châlons-en-Champagne (code banque : 20041 ; code guichet : 01002 ; le numéro de compte se termine par 023)
  • Clermont-Ferrand (code banque : 20041 ; code guichet : 01003 ; le numéro de compte se termine par 024)
  • Dijon (code banque : 20041 ; code guichet : 01004 ; le numéro de compte se termine par 025)
  • Grenoble (code banque : 20041 ; code guichet : 01017 ; le numéro de compte se termine par 028)
  • Lille (code banque : 20041 ; code guichet : 01005 ; le numéro de compte se termine par 026)
  • Limoges (code banque : 20041 ; code guichet : 01006 ; le numéro de compte se termine par 027)
  • Lyon (code banque : 20041 ; code guichet : 01007 ; le numéro de compte se termine par 038)
  • Marseille (code banque : 20041 ; code guichet : 01008 ; le numéro de compte se termine par 029)
  • Montpellier (code banque : 20041 ; code guichet : 01009 ; le numéro de compte se termine par 030)
  • Nancy (code banque : 20041 ; code guichet : 01010 ; le numéro de compte se termine par 031)
  • Nantes (code banque : 20041 ; code guichet : 01011 ; le numéro de compte se termine par 032)
  • Rennes (code banque : 20041 ; code guichet : 01013 ; le numéro de compte se termine par 034)
  • Rouen (code banque : 20041 ; code guichet : 01014 ; le numéro de compte se termine par 035)
  • Strasbourg (code banque : 20041 ; code guichet : 01015 ; le numéro de compte se termine par 036)
  • Toulouse (code banque : 20041 ; code guichet : 01016 ; le numéro de compte se termine par 037)

4 autres se situent dans les régions d'outre-mer :

  • Guadeloupe (Jarry / Baie-Mahault / Basse-Terre) (code banque : 20041 ; code guichet : 01018 ; le numéro de compte se termine par 015)
  • Guyane (Cayenne) (code banque : 20041 ; code guichet : 01019 ; le numéro de compte se termine par 016)
  • Martinique (Fort-de-France) (code banque : 20041 ; code guichet : 01020 ; le numéro de compte se termine par 017)
  • Réunion (Saint-Denis) (code banque : 20041 ; code guichet : 01021 ; le numéro de compte se termine par 018)

Répartition géographique des centres financiers[modifier | modifier le code]

Au , toutes les régions françaises sont dotées d'au moins un centre financier[1]. Certaines d'entre elles seront en posséderont plusieurs.

Cependant, certains territoires ultra-marins comme Mayotte, les collectivités d'outre-mer, la Nouvelle-Calédonie, et bien entendu les Terres australes et antarctiques françaises, ainsi que Clipperton, ne possèdent aucun centre financier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ce qui n'était pas le cas avant la réforme territoriale de 2014, puisque certaines régions n'en possèdaient pas comme Poitou-Charentes, la Franche-Comté, la Basse-Normandie, la Picardie.

Lien externe[modifier | modifier le code]