Centre d'espace lointain d'Usuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

36° 07′ 59″ N, 138° 21′ 44″ E

Antenne parabolique de 64 m d'Usada.

Le Centre d'espace lointain d'Usuda est une station terrienne assurant le suivi des missions interplanétaires de l'Agence spatiale japonaise (JAXA) dont le principal équipement est une antenne parabolique de 64 mètres de diamètre. Elle est située dans une région montagneuse près de la ville de Saku à 170 kilomètres de Tokyo.

Description[modifier | modifier le code]

La station terrienne est située à 1450 mètres d'altitude dans une région montagneuse et isolée située au centre du Japon à proximité du village d'Usada rattaché à la ville de Saku. La station est plus particulièrement destinée aux communications avec les sondes spatiales japonaises chargées de l'exploration du système solaire. Réalisée par Mitsubishi Electric c'est la première antenne à source périscopique construite. Cette architecture permet d'alléger l'équipement situé au foyer de l'antenne et de simplifier la maintenance des antennes de grande taille. Ayant fait ses preuves, cette technique a été appliquée par la suite aux antennes de grande taille du réseau Deep Space Network de la NASA. L'antenne pèse 2 000 tonnes et permet de communiquer avec les engins spatiaux en bande X et S[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1979, l'agence spatiale japonaise ISAS, aujourd'hui rattachée à la JAXA, décide de développer ses deux première sondes interplanétaire, Suisei et Sakigake. Ces engins doivent être placés sur une orbite héliocentrique avec comme objectif d'effectuer un survol de la comète de Halley dont le passage près du Soleil doit avoir lieu en 1986. Pour communiquer avec ses sondes interplanétaires, l'agence spatiale a besoin d'une antenne parabolique de très grande taille capable de collecter le signal émis par les engins très affaibli par la distance. Un groupe de travail formé par des ingénieurs de Mitsubishi Electric et NEC étudie en 1980 les réalisations existantes. Le site choisi pour installer la station devait répondre à plusieurs critères : il doit être entouré de montagnes pour que celles-ci fassent écran aux émissions radio d'origine terrestre, être à l'écart des lignes aériennes et éloigné des lignes à haute tension, être suffisamment proche de Tokyo, siège de l'agence spatiale, pour la transmission des données. Enfin l'installation devait obtenir l’agrément des autorités locales. Une dizaine de sites répondant à ces critères sont étudiés. Le site retenu se trouve dans le village d'Usada rattaché à la ville de Saku à 170 kilomètres de Tokyo. Pour installer l'antenne parabolique de 64 mètres de diamètre et de 2 000 tonnes, une route est construite pour desservir le site. Le Centre d'espace lointain d'Usuda est inauguré le 31 octobre 1984 trois mois avant le lancement de Sakigake[2].

Nouvelle antenne (2017)[modifier | modifier le code]

JAXA a lancé en avril 2017 la construction sur le site d'une nouvelle antenne parabolique conçue par Mitsubishi Electric. Légèrement plus petite (54 mètres de diamètre) et d'une masse de 2 100 tonnes, sa parabole a une forme comportant une meilleure précision de surface et elle peut fonctionner aux fréquences les plus élevées de la bande Ka. L'utilisation de cette bande permettre d'augmentera le débit de données potentiel malgré la réduction de la taille de la parabole. Sa mise en service est annoncée pour fin 2019[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Usuda Deep Space Center », JAXA (consulté le 15 juillet 2017)
  2. (en) Kozaburo Inoue et al., « Exploration Mission to Halley's Comet », Space Japan Review, no 73,‎ , p. 1-7 (lire en ligne)
  3. « Toward a New Era of Deep Space Exploration », sur Agence d'exploration aérospatiale japonaise, (consulté le 21 octobre 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]