Centre d'animation et de formation pédagogique de Yamoussoukro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Centre d’animation et de formation pédagogique de Yamoussoukro (Cafop) est un établissement d'enseignement professionnel chargé d'assurer la formation des instituteurs destinés aux écoles primaires de Côte d'Ivoire.

Historique[modifier | modifier le code]

L'établissement est ouvert en 1979. Sa construction, financée par l'État ivoirien, est assortie d'un appui de la Banque mondiale s'agissant du matériel pédagogique. Le Cafop de Yamoussoukro, bâti sur un espace de vingt-deux hectares en bordure de la route de Kami, peut accueillir 450 étudiants. Il a été conçu par l'architecte Pierre Fakhoury comme un complexe d'une vingtaine de bâtiments répartis en trois ensembles reliés par des cheminements :

  • L'ensemble Sud, de la zone d'enseignement comprend les classes, la bibliothèque, l'administration et une salle polyvalente ;
  • L'ensemble Nord-Ouest, des logements, conçu sur un principe de ruelles ;
  • L'ensemble Est, des services, comprenant le garage, la buanderie, l'infirmerie et une cuisine pour six cents repas dans deux salles de restaurants.

Près de l'entrée a été planifié, initialement, un hôtel pour une cinquantaine d'hôtes, tandis qu'à l'extrémité Sud-Ouest a été programmé un gymnase.

Le 26 mai 2001, la promotion sortante du Cafop de Yamoussoukro, baptisée « promotion Laurent Gbagbo », comprend 251 élèves-maîtres dont 54 femmes et 197 hommes.