Centre d'étude et de recherche technologique en aérothermique et moteurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centre d’étude et de recherche technologique en aérothermique et moteurs
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
CERTAMVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Forme juridique
Siège
Pays
Organisation
Site web
Identifiants
RNA
SIREN
SIRET

Le CERTAM (Centre d’Étude et de Recherche Technologique en Aérothermique et Moteurs) est un centre régional d'innovation et de transfert de technologie situé au technopôle du Madrillet à Saint-Étienne-du-Rouvray. Son activité se concentre principalement dans les domaines de l'innovation, des essais moteurs, de la qualité de l'air et de la caractérisation des émissions polluantes.[1],[2]

Historique[modifier | modifier le code]

Le CERTAM est fondé en 1991 par Pierre Valentin.[3]

Activités[modifier | modifier le code]

Moteurs[modifier | modifier le code]

Le CERTAM dispose de moyens d'essais de type bancs d'essais moteurs thermiques et électriques.[4]

Qualité de l'air[modifier | modifier le code]

Le CERTAM dispose de l'équipement et du savoir-faire pour récréer les caractéristiques des pollutions des différentes mégapoles du monde.[5]

Il est en capacité de tester des solutions de filtration, de capteurs de polluants, d’intelligence embarquée dans le contrôle de la Qualité d’Air Habitacle en fonction du ou des marchés ciblés dans des conditions parfaitement maîtrisées.[6],[7]

Industrie[modifier | modifier le code]

Les cimenteries, incinérateurs de déchets, mais aussi papeteries ou verreries sont concernées par la problématique des rejets dans l’atmosphère. Le CERTAM met au point des outils innovants permettant de mesurer les émissions gazeuses et particulaires et intervient sur sites industriels sur la France ainsi que sur navires.[8]

Caractérisation des masques grand public[modifier | modifier le code]

Afin de mieux lutter contre la propagation de la Covid-19, le CERTAM a été désigné tiers compétent par la DGE pour l’évaluation des masques grand public. Les fabricants et importateurs doivent préalablement faire réaliser des essais par des tiers compétents afin de démontrer les performances des masques et leur conformité aux attentes de la catégorie à laquelle ils appartiennent.[9],[10],[11]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « CERTAM | Recherche technologique » (consulté le 7 juin 2021)
  2. « CERTAM », sur nextmove (consulté le 7 juin 2021)
  3. « Inauguration rond-point Pierre Valentin - REPORT | Institut national des sciences appliquées de Rouen », sur www.insa-rouen.fr (consulté le 7 juin 2021)
  4. Tendance Ouest, « Au Certam, les neurones font tourner les moteurs du futur », sur tendanceouest.com (consulté le 8 juin 2021)
  5. « World Air Simulator » (consulté le 8 juin 2021)
  6. « Qualité de l’air | CERTAM » (consulté le 8 juin 2021)
  7. Par Jean-Michel Bénard | Mardi 05 Juin 2007, « L’air pollué traqué à l’intérieur des voitures », sur ZDNet France (consulté le 8 juin 2021)
  8. « CERTAM : mesures d'émissions polluantes dans les cheminées », sur Métropole Rouen Normandie (consulté le 8 juin 2021)
  9. « Le CERTAM, désigné tiers compétent par la DGE pour l’évaluation des masques grand public », sur Rouen Normandy Invest (consulté le 8 juin 2021)
  10. « Entreprises, comment faire tester vos masques grand public ? | entreprises.gouv.fr », sur www.entreprises.gouv.fr (consulté le 8 juin 2021)
  11. « Le laboratoire Certam s'ouvre de nouveaux marchés en se diversifiant - Le Journal des Entreprises - Normandie », sur Le Journal des Entreprises (consulté le 8 juin 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]