Centre d'étude et de recherche sur les camps d'internement du Loiret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centre d'étude et de recherche sur les camps d'internement du Loiret
Orléans musée - mémorial des enfants du Vel d'Hiv 3a.jpg

Le musée-mémorial des enfants du Vel d'Hiv, au sein du Cercil

Informations générales
Surface
450 m²
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
45 rue du Bourdon-Blanc
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Orléans
voir sur la carte d’Orléans
Red pog.svg

Le Centre d'étude et de recherche sur les camps d'internement du Loiret ou Cercil est une association loi de 1901 qui siège à Orléans dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

L'association perpétue la mémoire des camps d'internement de Beaune-la-Rolande, de Jargeau et de Pithiviers. Ses locaux, inaugurés le , intègrent un musée-mémorial des enfants du Vel d'Hiv.

Présentation[modifier | modifier le code]

Logotype du Cercil

L'association a été fondée en 1991, notamment par des familles de déportés, soutenues par les Fils et filles de déportés juifs de France. Elle rassemble progressivement de la documentation sur les camps et sur la déportation, fournis en grande parties par les familles elles-mêmes. L'association a donc un rôle de mémoire, mais aussi de recherche et de pédagogie. Un centre de ressources se développe à partir des documents originaux mais aussi d'ouvrages sur la Shoah, et plus largement sur le judaïsme et sur la Seconde Guerre mondiale.

Dès sa création, l'association souhaite, avec le soutien des deux maires successifs, Jean-Pierre Sueur et Serge Grouard, obtenir des locaux plus adaptés à son action et notamment à l'accueil de public. Ses démarches aboutissent à l'installation, en 2011, au 45 de la rue du Bourdon-Blanc à Orléans, à l'emplacement d'une ancienne école maternelle.

Les locaux comprennent un espace de musée, un centre de ressources pour la consultation de documents publiés, un centre d'archives ainsi qu'une salle pédagogique, destinée à l'accueil de classes ou de groupes, mais aussi à des évènements culturels comme les « mardis du Cercil ». Un fragment de « baraque », venant du camp de Beaune-la-Rolande, a été installé dans la cour intérieure. Il est classé monument historique[1].

Le Cercil organise des manifestations scientifiques comme, en 2010, un colloque sur l'année 1940, spécialement à Orléans.

Les locaux ont été inaugurés le 27 janvier 2011 par l'ancien président de la République française Jacques Chirac et Simone Veil[2],[3], en présence de Serge Grouard, de Serge Klarsfeld[4], de Richard Prasquier et de Gilles Bernheim, qui ont successivement pris la parole. Annette Krajcer, une rescapée du camp de Pithiviers[5] et un représentant des communautés Roms, également victimes des camps du Loiret, se sont également exprimés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire et mémoire des camps de Beaune-la-Rolande, Pithiviers et Jargeau », sur www.regioncentre.fr, Région Centre, (consulté le 5 février 2011)
  2. H. Fellah et E. Chalmandrier, « Mémorial de la Shoah  : Jacques Chirac et Simone Veil à Orléans », La République du Centre, (consulté le 5 février 2011)
  3. Agence France-Presse, « Veil et Chirac inaugurent un musée des enfants du Vel d'Hiv », L'Express, (consulté le 5 février 2011)
  4. Bruno Jeudy, « Heureux au milieu de la foule », Le Journal du dimanche, (consulté le 5 février 2011)
  5. Le Monde et AFP, « A Orléans, Chirac inaugure un musée des enfants du Vel' d'Hiv' », Le Monde, (consulté le 5 février 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]