Centre culturel suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centre culturel Suisse, Paris.

Le Centre culturel suisse est l'antenne française de la Fondation suisse pour la culture[1]. Inauguré en 1985, il est situé à Paris au 32 et 38 de la rue des Francs-Bourgeois. Il a pour objectif de faire connaître en France la création contemporaine helvétique. La Fondation suisse pour la culture est son principal bailleur de fonds.

Présentation du Centre culturel suisse[modifier | modifier le code]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le Centre culturel suisse est dirigé, à compter du par Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser, commissaires d'exposition et anciens directeurs de l’espace d’arts indépendant attitudes à Genève.

Anciens directeurs du Centre :

  • Irène Albrecht, Verena Aebischer, Nicolas Gyger, François Tille, Catherine Violaz, Catherine Zbinden et Daniel Jeannet (1985-1986)
  • Otto Ceresa (1986-1988)
  • Werner Düggelin (1988-1991)
  • Daniel Jeannet (1991-2002)
  • Michel Ritter (2002-)
  • Katrin Saadé-Meyenberger, direction a.i., avec Klaus Hersche et Nicolas Trembley à la direction artistique (2007-2008)

Le Centre est membre du Ficep.

Équipements[modifier | modifier le code]

Le Centre dispose de deux espaces d’exposition (280 m2), d'une salle de spectacle pouvant accueillir une centaine de spectateurs ainsi que d’une librairie.

Expositions au Centre culturel[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (mars 2018)

Expositions monographiques[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Markus Raetz, Ugo Rondinone, Dieter Roth, Hans Schärer, Klaudia Schifferle, Jean-Frédéric Schnyder, Martin Senn, Louis Soutter, Hugo Suter, André Thomkins, Timmermahn, Peter Volkart, Tom Wasmuth, David Weiss, Emmett Williams et Andreas Züst.

  • Body Language (14 septembre - 16 décembre 2012) avec Vito Acconci (US), Laurie Anderson (US), Nobuyoshi Araki (JP), Richard Avedon (US), Anne de Vries (NL), Valie Export (AT), André Gelpke (DE), Nan Goldin (US), Aneta Grzeszykowska & Jan Smaga (PL), Peter Hujar (US), Barry Le Va (US), Ulrike Lienbacher (AT), Urs Lüthi (CH), Anetta Mona Chisa & Lucia Tkácová (RO/SK), Robert Morris (US), Marianne Müller (CH), Paulina Olowska (PL), Walter Pfeiffer (CH), Rockmaster K (CH), Ugo Rondinone (CH), Igor Savchenko (BY), Lorna Simpson (US), Annelies Štrba (CH), Hannah Villiger (CH)
  • Olivier Mosset, Collaborations (17 janvier - 30 mars 2014) avec John Armleder, Marie-Agnès Gillot, Amy Granat & Drew Heitzler, Madjid Hakimi, Jacob Kassay, Alix Lambert, Bertrand Lavier, Mai-Thu Perret, Jeffrey Schad & Vincent Szarek

Expositions thématiques[modifier | modifier le code]

  • Les Vitraux suisses du Musée de Cluny – Paris (10 juin - 19 juillet 1987)
  • Bijoux – Nouvelles tendances, nouveaux matériaux (5 novembre 1987 – 24 janvier 1988)
  • La collection de l’art brut - Affiches, photos, publications, audiovisuel, vidéos (26 janvier - 5 mars 1988)
  • Autour d’Emma Kunz, 40 artistes - Oh ! cet écho ! (19 septembre - 1er novembre 1992)
  • Le Dernier Continent ou la Waldeau, asile de l’art (11 mai - 30 juin 1996)
  • « Du coin de l'œil » - la Suisse de 1848 à 1998 (25 septembre - 22 novembre 1998)
  • « Dogdays are over » - la vidéo comme pratique artistique dans l'art contemporain suisse : Alexandre Bianchini, Olaf Breuning, Sylvie Fleury, Fabrice Gygi, Pipilotti Rist, Ugo Rondinone, Erik Steinbrecher, Sidney Stucki (11 décembre 1988 - 14 février 1999) commissaire d'exposition : Nicolas Trembley
  • « Gallimard et la Suisse, un siècle d’affinités littéraires » (12 mai - 2 juillet 2000)
  • Paris - Godard La ville la politique le langage (4 novembre 2000 - 7 janvier 2001)
  • Matière d'art - architecture contemporaine en Suisse (5 mai - 1er juillet 2001)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]