Centre canadien d'architecture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 29′ 28″ N 73° 34′ 43″ O / 45.491025, -73.578701 ()

Le Centre canadien d'architecture, vu du boulevard René-Lévesque

Le Centre canadien d'architecture est un centre de recherche et un musée consacré à l'architecture, situé à Montréal, au Québec. Fondé en 1979 par Phyllis Lambert (membre de la célèbre famille Bronfman), sa mission consiste à sensibiliser le public au rôle de l’architecture dans la société, à promouvoir la recherche de haut niveau dans ce domaine et à favoriser l’innovation dans la pratique du design[1].

Description[modifier | modifier le code]

Centre canadien d'architecture, vu de la rue Baile

Le Centre dispose entre autres d'une très riche bibliothèque et de prestigieuses archives, ce qui en fait l'une des institutions les plus riches du genre en Amérique du Nord.

Le centre présente de nombreuses expositions durant toute l'année et inclut une librairie ainsi qu'un centre d'études à la disposition du grand public. Il propose également des programmes éducatifs et des activités culturelles.

Bien qu'il offre une façade du côté nord du boulevard René-Lévesque, son entrée est derrière, au 1920 rue Baile, petite rue dans l'ouest du centre-ville, à l'est de l'avenue Atwater, entre la rue du Fort et la rue Saint-Marc.

Le Centre possède également un jardin d'architecture, côté sud du boulevard René-Lévesque. Conçu par l'architecte Melvin Charney, cet ensemble de sculptures présente des éléments d'une architecture déconstruite réassemblée de façon inusitée.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

La maison Shaughnessy est au cœur du Centre canadien d'architecture

Le bâtiment actuel, conçu par Peter Rose en collaboration avec Phyllis Lambert et Erol Argun, construit en 1989, intègre en l'entourant, tel un écrin, la maison Shaughnessy (Thomas Shaughnessy). La maison Shaughnessy fut construite en 1874 d’après les plans de William T. Thomas et est classée monument historique. Elle est l'une des rares résidences du XIXe siècle accessibles aux visiteurs.

D’une superficie d’environ 12 000 mètres carrés, le bâtiment du CCA – qui abrite les salles d’exposition, le théâtre Paul-Desmarais et la Librairie du CCA, la bibliothèque, le Centre d’étude dans l’aile Alcan, ainsi que des laboratoires de restauration et des réserves à la fine pointe et les bureaux de la conservation – a remporté de nombreux prix de design en Amérique du Nord et en Europe. Des travaux de conservation et de restauration de la maison Shaughnessy, d’une superficie originale de plus de 1 800 mètres carrés, ont été effectués sous la direction de Denis Saint-Louis. Avec son jardin d’hiver Devencore et ses salles de réception, la maison Shaughnessy est l’une des rares résidences montréalaises du XIXe siècle accessibles aux visiteurs.

De par ses dimensions, sa localisation et l’utilisation de matériaux traditionnels et modernes, tels que le calcaire gris de Montréal juxtaposé aux structures d’aluminium, le bâtiment du CCA marie architecture présente et passée. Ses paysages, y compris le jardin du CCA qui fait face au bâtiment du côté sud du boulevard René-Lévesque, sont dessinés selon l’écologie de chaque emplacement.

La maison Shaughnessy, intégrée parfaitement bien au CCA est désignée comme un lieu historique national du Canada en 1973 et a été classé Monument historique le [2],[3].

Le jardin de sculptures architecturales[modifier | modifier le code]

Au sud du boulevard René-Lévesque, se trouve le jardin du CCA. Œuvre du sculpteur Melvin Charney, il s'agit d'un ensemble d'objets qui déconstruit l'architecture et l'offre à voir autrement. Vis-à-vis la maison Shaughnessy, une reproduction de la base de sa façade, grandeur nature. La végétation se mêle à des sections de murs ouverts derrière. Puis des montages d'éléments architecturaux et mobiliers sont disposés sur des socles…

Sa situation dans la ville est particulière : parc dans une zone de trafic intense, au-dessus d'une forte dénivellation de terrain.

Miroir de la maison Shaughnessy
Le jardin de sculpture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cca.qc.ca/fr/a-propos
  2. Parcs Canada, Montréal, une ville d'histoire, 2004, p.70
  3. « Maison Shaughnessy », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 4 août 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]