Centrale solaire d'Ivanpah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centrale solaire d'Ivanpah
IvanpahRunning.JPG
Les trois tours de la centrale en fonctionnement (février 2014).
Administration
Pays
États des États-Unis
Comté des États-Unis
Commune
Coordonnées
Propriétaire
NRG Energy, BrightSource Energy, Google
Mise en service
13 février 2014
Statut
en fonctionnement
Effectifs
61 (2017)
Caractéristiques
Type d'installation
Solaire thermique à tour
Énergie utilisée
Solaire et gaz naturel
Technologie
Nombre de turbines
Siemens SST-900
Type de turbine
Rankine
Superficie
1420 ha
Puissance installée
392 MW bruts
Production d’électricité
Production annuelle
1079 GWh[1]
Facteur de charge
24,1% (2018)
Émissions atmosphériques
CO2

Site web
Localisation sur la carte de Californie
voir sur la carte de Californie
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

Ivanpah Solar Electric Generating System est une centrale solaire thermodynamique dans le désert de Mojave en Californie, à 64 km au sud-ouest de Las Vegas, avec une capacité de 392 mégawatts (MW) (377 MW nets) ; sa production annuelle couvre la consommation de 140 000 foyers[2]. 173 500 miroirs héliostats sont installés, focalisant l'énergie solaire sur des générateurs de vapeur, situés sur trois tours solaires centrales.

La centrale est officiellement en fonctionnement depuis le [3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le projet comprend trois unités sur 3 500 acres (14 km2) de désert ; la construction a commencé en octobre 2010 ; l'orientation des 173 500 miroirs est contrôlée en trois dimensions par ordinateur ; les tours ont une hauteur de 459 pieds (140 mètres). Grâce à ses tours plus hautes et à la conception optimisée de ses champs de miroirs, la technologie d'Ivanpah utilise moins de surface que les autres technologies solaires photovoltaïques ou thermiques ; grâce à son système de refroidissement par air, elle consomme 95 % d'eau en moins que les technologies à refroidissement par eau (centrales thermiques classiques et nucléaires, centrales solaires thermiques classiques) ; l'eau utilisée dans le cycle thermodynamique est en circuit fermé, la seule consommation d'eau est celle nécessaire pour le nettoyage des miroirs[4].

Une montée en température est réalisée chaque matin par des brûleurs au gaz, qui sont aussi utilisés pour maintenir la production pendant les passages de nuages. En 2014, la centrale a consommé 254 GWh de gaz naturel, émettant 46 084 tonnes de CO2[5].

Le , l'unité 1 de la centrale a produit ses premiers kWh lors d'un test de synchronisation au réseau[6].

Aspects économiques[modifier | modifier le code]

Le projet est développé par BrightSource Energy et Bechtel[7], et a un coût estimé de 2,2 milliards de dollars avec pour investisseur principal NRG Energy[8]. Le projet a reçu une garantie de prêt de 1,375 milliard USD du département de l'Énergie des États-Unis.

L'électricité produite par les unités 1 et 3 sera achetée par la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) en vertu d'un contrat d'achat d'électricité (power purchase agreement, PPA), et celle de l'unité 2 par Southern California Edison[6].

Production[modifier | modifier le code]

Production nette d'électricité par mois et par an [MWh][9],[10],[11]
Année Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc Total
2014 10 485 9 630 19 959 24 833 44 784 64 275 35 967 44 070 43 751 56 013 47 177 18 141 419 085
2015 21 888 30 273 56 343 75 304 47 956 77 534 61 681 72 806 66 147 36 971 60 474 44 998 652 375
2016 25 439 67 254 58 409 38 449 43 436 65 721 703 039
2017 719 398
2018 796 036
2019 772 214
2020 856 301
2021
Total 4 918 448

Ivanpah a été conçue pour produire 940 GWh d'électricité par an[12]. La production a augmenté la deuxième année pour atteindre 69.4 % de cette valeur en 2015 et 91 % en 2020.

Problème écologique[modifier | modifier le code]

Des biologistes ont estimé en 2016 qu'environ 6 000 oiseaux par an sont incinérés par la centrale. Les oiseaux, attirés par les insectes eux-mêmes attirés par la lumière concentrée par les miroirs, continuent de voler dans les rayons de soleil concentrés et s'enflamment spontanément. La centrale se trouve sur le tracé du « Pacific Flyway (en) », un couloir migratoire très fréquenté par nombre d'espèces de volatiles. Les exploitants de la centrale n'ont trouvé aucun remède[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Ivanpah Solar Electric Generating System, site du NREL (National Renewable Energy Laboratory) consulté le 17 novembre 2013.
  2. (en)Ivanpahsolar, site officiel du projet consulté le 17 novembre 2013.
  3. (en) Michael R. Blood et Brian Skoloff, « Huge thermal plant opens as solar industry grows », sur bigstory.ap.org, (consulté le ).
  4. (en)About Ivanpah Solar, site officiel du projet consulté le 17 novembre 2013.
  5. (en) Danelski, David, « t’s not easy being green: Ivanpah solar plant near Nevada burns a lot of natural gas, making it a greenhouse gas emitter under state law. », sur Orange County Register, (consulté le )
  6. a et b (en)Ivanpah solar electric generating system reaches first sync milestone, sur le site du projet consulté le 17 novembre 2013.
  7. (en) "Solar energy plant in California gets new partner in NRG". Power Engineering International (PennWell Corporation)
  8. (en) Matthew Wald (). "Google Pulls the Plug on a Renewable Energy Effort". New York Times.
  9. (en) Energy Information Administration, « Electricity Data Browser - Ivanpah 1 », sur www.eia.gov (consulté le ).
  10. (en) Energy Information Administration, « Electricity Data Browser - Ivanpah 2 », sur www.eia.gov (consulté le ).
  11. (en) Energy Information Administration, « Electricity Data Browser - Ivanpah 3 », sur www.eia.gov (consulté le ).
  12. (en) Department of Energy, « IVANPAH », sur energy.gov (consulté le ).
  13. (en) This Solar Plant Accidentally Incinerates Up to 6,000 Birds a Year, ScienceAlert, 15 septembre 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]