Centrale nucléaire de la Baie de Daya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Daya Bay
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de la Baie de Daya
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Guangdong
Ville sous-provinciale Shenzhen
Coordonnées 22° 35′ 50″ N 114° 32′ 40″ E / 22.597222, 114.54444422° 35′ 50″ Nord 114° 32′ 40″ Est / 22.597222, 114.544444  
Opérateur CGNPC
Année de construction 1987
Date de mise en service 1993
Statut En service
Réacteurs
Fournisseurs Framatome
Type REP M310
Puissance nominale 2 x 944 MW
Production d’électricité
Production annuelle d'électricité 14,9 GWh (2007)
Production totale 184,7 TWh
Divers
Source froide Mer de Chine méridionale

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Centrale nucléaire de Daya Bay

La Centrale nucléaire de la baie de Daya (GNPS/Guangdong Nuclear Power Station) est une centrale nucléaire chinoise située dans la baie de Daya, à Shenzhen, au nord de Hong Kong, à 500 mètres au sud-ouest de la centrale nucléaire de Ling Ao.

Description[modifier | modifier le code]

La centrale de Daya Bay est équipée de deux réacteurs nucléaires.

  • Daya Bay-1 (Guangdong 1) : puissance 944 MWe, mise en service en 1993 - fiche INSC
  • Daya Bay-2 (Guangdong 2) : puissance 944 MWe, mise en service en 1994 - fiche INSC

Ces deux réacteurs ont été construits par les sociétés françaises Framatome et Spie Batignolles (devenue SPIE) associées dans la coentreprise FRA-SPIE avec une importante participation chinoise.
En 2003 et 2004 les couvercles de cuve des deux tranches ont été remplacés par des couvercles neufs fabriqués avec de l'Inconel 690 présentant une meilleure garantie contre les risques de fissuration.
Les réacteurs appartiennent à 25 % à la compagnie « Hong Kong-listed CLP Holdings », qui achète environ 70 % de la production du site pour les besoins de la ville de Hong Kong.
La compagnie China Guangdong Nuclear Power Holding Co. qui possède les 75 % restants a actuellement le projet de doubler la capacité de la centrale.

Liens externes[modifier | modifier le code]