Centrale nucléaire de Zwentendorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Zwentendorf
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Zwentendorf
Centrale nucléaire de Zwentendorf
Administration
Pays Autriche
Coordonnées 48° 21′ 16″ N 15° 53′ 05″ E / 48.3544, 15.8847 ()48° 21′ 16″ Nord 15° 53′ 05″ Est / 48.3544, 15.8847 ()  
Année de construction 1972
Date de mise en service jamais
Réacteurs
Type réacteur à eau bouillante
Réacteurs actifs 0
Puissance nominale 730 mégawatts
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Centrale nucléaire de Zwentendorf

La centrale nucléaire de Zwentendorf est située sur la commune de Zwentendorf an der Donau sur les rives du Danube, à 50 km à l'ouest de Vienne, Basse-Autriche. C'est l'unique centrale nucléaire autrichienne, elle n'a jamais été mise en service. Elle est ouverte au public depuis 2010[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet prévoyait un réacteur à eau bouillante d'une puissance électrique de 730 mégawatts. La construction avait débuté en 1972 pour être achevée en 1977.

Le 5 novembre 1978, lors d'un référendum, alors que la construction de la centrale est terminée et a déjà coûté 5,2 milliards de schillings (380 millions d'euros)[2], le peuple autrichien vote contre sa mise en service avec une courte majorité de 50,5 %. La centrale est donc maintenue à l'arrêt. Suite à ce référendum, le parlement autrichien vote en 1978 une loi de non-utilisation de l'énergie nucléaire (Atomsperrgesetz). Pendant une dizaine d'années, les débats firent rage en Autriche sur l'opportunité de la sortie du nucléaire civil.

Suite à la catastrophe de Tchernobyl en 1986, la classe politique autrichienne est parvenue à un consensus sur l'arrêt du nucléaire civil. Devenue inutile, les pièces de la centrale de Zwentendorf sont vendues depuis 2005 pour réparer les centrales nucléaires allemandes[2].

La loi de non-utilisation de l'énergie nucléaire a été renforcée en 1999 par la loi pour une Autriche sans nucléaire (Bundesverfassungsgesetz für ein atomfreies Österreich) qui a été intégrée à la Constitution de l'Autriche. La dénucléarisation est aujourd'hui de l'ordre du consensus dans la classe politique autrichienne[2].

En 2005, le producteur d'électricité EVN a racheté le site, et compte aujourd'hui le transformer en site de production d'énergie solaire[2]. L'objectif est à la fois de satisfaire les critères du protocole de Kyoto sur le réchauffement climatique, en réduisant les émissions de CO2, et d'augmenter la part d'énergie renouvelable de 70 % à 78 % d'ici 2010[2].

La centrale a été le lieu de tournage[3] de Grand Central de Rebecca Zlotowski, avec dans les rôles principaux Tahar Rahim et Léa Seydoux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]