Centrale nucléaire de Stade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centrale nucléaire de Stade
Image dans Infobox.
vue sud-ouest de la centrale de Stade
Administration
Pays
Land
Coordonnées
Opérateur
66,7 % E.ON
33,3 % Vattenfall
Construction
1967
Mise en service
19 mai 1972
Mise à l’arrêt définitif
Novembre 2003
Statut
Démantèlement
Réacteurs
Réacteurs actifs
0
Puissance nominale
1 x 672 MW

Site web
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg

La centrale nucléaire de Stade est définitivement arrêtée depuis . Le responsable de son démantèlement est l'ancien exploitant E.ON.

La centrale est située sur la rive gauche de l'Elbe sur la commune de Stade, environ à 35 km de Hambourg en Basse-Saxe, non loin de la centrale thermique de Schilling, elle aussi arrêtée.

Après sa mise en service en , la centrale disposait d'un réacteur à eau pressurisée d'une puissance électrique de 672 MW. Pendant toute l'exploitation de la centrale, de la vapeur a été fournie aux marais salants voisins.

En , un court-circuit a provoqué un incendie qui a déclenché l'alarme, mais a aussi affecté certains organes de sécurité. L'incendie a été éteint sans intervention de pompiers externes. Aucun employé ne fut blessé. À la suite de cet incident, le réacteur a été arrêté provisoirement.

Après l'arrêt définitif en 2003, l'autorisation pour la première phase de démantèlement a été attribuée en , puis une seconde autorisation a été communiquée en .

Liens externes[modifier | modifier le code]