Centrale nucléaire de Ling Ao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’industrie image illustrant l’énergie
image illustrant le nucléaire image illustrant la République populaire de Chine
Cet article est une ébauche concernant l’industrie, l’énergie, le nucléaire et la République populaire de Chine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Centrale nucléaire de Ling Ao
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Guangdong
Ville sous-provinciale Shenzhen
District Longgang
Coordonnées 22° 36′ 17″ Nord 114° 33′ 05″ Est / 22.604789, 114.551489
Année de construction 1995
Date de mise en service
Statut En service
Réacteurs
Fournisseurs Areva NP
Type 2xM310 & 2xCPR-1000
Réacteurs actifs 4
Puissance nominale 3876 MW
Production d’électricité
Production annuelle d'électricité 17,4 TWh (2010)
Production totale 121,8 TWh
Divers
Source froide Mer de Chine méridionale

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Centrale nucléaire de Ling Ao

La Centrale nucléaire de Lingao (LNPS/Lingao Nuclear Power Station) est entrée en service en 2002 dans la province chinoise du Guangdong. Elle se trouve à 1 km au nord-est de la Centrale nucléaire de la Baie de Daya, construite avant elle dans le district de Longgang de la préfecture de Shenzhen. Elle utilise des technologies apportées par Framatome[1].

Description[modifier | modifier le code]

La centrale de Ling Ao est équipée de 4 réacteurs nucléaires à eau pressurisée.

  • Lingao-1 : puissance 990 MWe (REP), mise en service en 2002.
  • Lingao-2 : puissance 990 MWe (REP), mise en service en 2003.
  • Lingao-3 : puissance 1080 MWe (CPR1000), mise en service en 2010
  • Lingao-4 : puissance 1080 MWe (CPR1000), mise en service en 2011[2]

Le maître d'ouvrage et exploitant est China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC).

À la différence de la centrale nucléaire de la Baie de Daya, où les deux tranches avaient été construites et mises en service par Framatome en partenariat avec EDF[3], les tranches de Ling Ao ont été construites et mises en service sous la responsabilité des chinois en partenariat avec Areva NP et Alstom Power, les 2 dernières tranches (Lingao 3 et 4) sont de type CPR-1000[4] évolution du REP français par CGNPC[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [World Nuclear Association]
  2. Chine: mise en service de Ling-Ao II 2 - 10/08/2011
  3. Daya Bay NPS (www.cgnpc.com.cn)
  4. http://www.cgnpc.com.cn/n1093/n463576/n463628/index.html CGNPC Construction of New Projects (www.cgnpc.com.cn)]
  5. Lingao NPS Phase II (www.cgnpc.com.cn)

Liens externes[modifier | modifier le code]