Centrale nucléaire d'Obninsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La centrale transformé en musée en 2009.

La centrale nucléaire d'Obninsk (en russe : Обнинская АЭС, Obninskaja AES) a été construite dans la "cité scientifique" de Obninsk, dans l'Oblast de Kalouga. Il s'agit de la première station d'énergie nucléaire civile dans le monde[1]. La centrale est aussi connue sous le nom APS-1 Obninsk (centrale nucléaire d'Obninsk 1). Elle a été opérationnelle entre 1951 à 2002, bien que la production d'électricité pour le réseau électrique ait cessée en 1959.

Conception[modifier | modifier le code]

L'unique réacteur de la centrale, AM-1 ("Атом Мирный", Atom Mirny, Russian for "Atoms for Peace"), pouvait produire 5 MW d'électricité pour une puissance thermique de 30 MW. C'était un prototype utilisant le graphite comme modérateur et refroidit avec de l'eau. Elle est à l'origine de la filière des réacteurs de type RBMK. Le réacteur d'Oninsk utilisé de l’uranium enrichi à 5%. Ce pourcentage a été abaissé pour les réacteurs qui ont suivi.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction de la centrale a commencé le 1er janvier 1951. Le , elle rentre en service. Sa puissance de production d’électricité est alors de 5 MW[2]. Pendant environ 4 ans, elle est l'unique centrale nucléaire de l'URSS, jusqu'à l'ouverture de la Centrale Nucléaire Sibérienne à Seversk. Elle ferme le 29 avril 2002.

En 1956 démarre la première centrale française située à Marcoule, suivie par le Royaume-Uni la même année avec son site nucléaire de Sellafield, et par la connexion du réacteur nucléaire de Shippingport aux États-Unis en 1957[3].

Références[modifier | modifier le code]