Centrale marémotrice de Sihwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centrale marémotrice de Sihwa
Sihwa Lake Tidal Power Station 01.png
La centrale de Sihwa lors de sa construction
Géographie
Localisation
Coordonnées
Objectifs et impacts
Vocation
Propriétaire
K-water (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Date du début des travaux
1994
Date de mise en service
4 août 2011
Coût
313,5 milliards de
Barrage
Longueur
12,7 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Épaisseur en crête
30 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Réservoir
Nom
Sihwa lake (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
m
Volume
332 millions de m3Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
3 000 ha
Centrale(s) hydroélectrique(s)
Nombre de turbines
10
Puissance installée
254 MW

La centrale marémotrice de Sihwa est l'installation marémotrice la plus puissante au monde, avec une capacité totale de 254 MW. Mise en service en août 2011[1], elle dépasse désormais l'usine marémotrice de la Rance française et ses 240 MW, qui était restée la plus puissante pendant 45 ans[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le projet a coûté 313,5 milliards de wons[3] (environ 220 millions d'euros ou 330 millions de dollars canadiens). Le marnage au niveau de la centrale est de 5,6 mètres en moyenne, et il peut atteindre 7,8 mètres lors des marées de vives-eaux. Le bassin de retenue devait initialement couvrir 42 km2[4], mais les réclamations de terres et la construction de digues devraient finalement réduire sa superficie à environ 30 km2. La production annuelle d'électricité est à peine supérieure à 540 GWh.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'Sihwa Lake Tidal Power Plant',sur le site hydroelectric-energy.blogspot.fr, consulté le 02 septembre 2013
  2. [Géographie des mers et des océans, ouvrage dirigé par le Professeur Raymond Woessner (Atlande), carte de l'usine marémotrice de Sihwa, page 195
  3. http://www.newsworld.co.kr/cont/article2009/0909-52.htm
  4. http://www.oreg.ca/docs/May%20Symposium/KOREA.pdf Tidal and Tidal Current Power Study in Korea

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]