Centrale électrique de Tallinn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale électrique de Tallinn
Tallinna Elektrijaama korsten.jpg
Présentation
Type
Petroleum power station (d), centrale au charbon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Architecte
Géographie
Pays
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Estonie
voir sur la carte d’Estonie
Red pog.svg

La centrale électrique de Tallinn (estonien : Tallinna elektrijaam) est une ancienne centrale électrique située dans la ville estonienne de Tallinn. Elle a fonctionné de 1913 à 1979.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1984, l'ancienne chaudière de Kadriorg centrale est un musée de l'énergie.

Depuis 2011, l'ancien bâtiment administratif est un "centre de création" nommé Bouilloire culturelle, qui organise des événements, expositions et concerts, et offre des possibilités de résidence à des artistes[1].

Plusieurs éléments, dont les chaudières de la centrale sont inscrits au registre national des monuments culturels estoniens[2].

Cinéma[modifier | modifier le code]

La centrale fut utilisée par Andreï Tarkovski pour son film Stalker : la scène où Stalker pénètre dans la zone fut filmée à l'entrée de la centrale, et les lettres U et N (pour United Nations) furent peintes sur les cheminées, où elles sont toujours visibles de nos jours[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tallinn Creative Hub », Tallinn Creative Hub (consulté le 19 octobre 2016)
  2. (et) « Mälestised • 27917 Tallinna elektrijaama katlamaja », Kultuurimälestiste riiklik register (consulté le 19 octobre 2016)
  3. (en) « History of the building »
  4. Les chaudières de la centrale électrique de Tallinn sont classées au titre des monuments historiques d'Estonie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]