Centaurée du solstice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Centaurea solstitialis

La Centaurée du solstice (Centaurea solstitialis) est une plante herbacée bisannuelle poussant surtout dans les régions méridionales de l'Europe, facilement reconnaissable à ses capitules jaunes et à ses bractées terminées par de très longues épines. Elle appartient au genre Centaurea et à la famille des Astéracées (ou Composées).

Description[modifier | modifier le code]

Plante bisannuelle assez grande, de couleur gris argenté, duveteuse, à tiges érigées ramifiées. Feuilles inférieures pétiolées et pennatilobées, feuilles supérieures sessiles et entières, ondulées et étroites. Inflorescence en cyme. Capitules de 1 à 2 cm, jaune pâle à doré, à fleurons tubulés ayant tous la même taille. Un certain nombre des bractées se terminent par une longue épine horizontale, ligneuse, de couleur blanchâtre ou jaune paille.

Etymologie[modifier | modifier le code]

La plante doit son nom au fait qu'elle commence à fleurir fin juin, au moment du solstice d'été.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Organes reproducteurs :
  • graine :
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : friches annuelles, nitrophiles, thermophiles, estivales, xérophiles
    • Aire de répartition : méditerranéen

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Plante invasive[modifier | modifier le code]

La plante, introduite aux États-Unis, s'y est largement développée dans la plupart des états et y est considérée comme une adventice particulièrement nuisible.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :