Cent-Vues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cent-Vues
Image illustrative de l'article Cent-Vues

Type compact
Format de pellicule 35 mm
Format d'image 18 × 24 mm
Temps de pose 1/50 s, B, T
Modes d'exposition manuelle
Mise au point manuelle
Chargement du film manuel

Le Cent-Vues est le premier appareil photographique de petit format commercialisé en France utilisant le 35 millimètres.


Le Cent-Vues a été inventé en 1909 par le Français Étienne Mollier (1876-1962), qui le commercialisa tout de suite, à petite échelle. Cet appareil permettait de prendre d'affilée cent clichés de format 18x24 mm sur film perforé 35 mm. Trois inventeurs, dont il ne connaissait pas les travaux, l'avaient précédé : Jens Poul Andersen au Danemark (1905), Ambrosio Torino en Italie (1905) et Goertz en Allemagne (1905-1910). Le Cent-Vues obtint la médaille d'or du Concours Lépine en 1910.

L'exploitation du Cent-Vues fut interrompue par manque de moyens, puis à cause de la Première Guerre mondiale. L'appareil fut remis sur le marché en 1920. Les vues fixes obtenues au moyen du Cent-Vues, ancêtres des diapositives, pouvaient être projetées sur écran.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Cent-Vues, chargé avec du film 35 mm, prenait des photos au format 18x24 mm.
    Étienne Mollier, Mémoires d’un inventeur : De la photographie 35 mm au rétroprojecteur, Préface et épilogue de Suzanne Séjournant-Mollier, 164 p., Ed. L’Harmattan (Acteurs de la Science), 2009 (ISBN 978-2-296-08369-1)