Cemil Çiçek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cemil Çiçek
Cemil Çiçek, en 2014.
Cemil Çiçek, en 2014.
Fonctions
Président de la Grande Assemblée nationale de Turquie

(3 ans 11 mois et 19 jours)
Législature 24e
Prédécesseur Mehmet Ali Şahin
Successeur İsmet Yılmaz
Vice-Premier ministre de Turquie

(3 ans 10 mois et 6 jours)
Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan
Gouvernement Erdoğan II
Ministre de la Justice

(4 ans 5 mois et 18 jours)
Premier ministre Abdullah Gül
Recep Tayyip Erdoğan
Gouvernement Gül
Erdoğan I
Prédécesseur Aysel Çelikel
Successeur Fahri Kasırga
Député de la Grande Assemblée nationale de Turquie
En fonction depuis le
(1 an 2 mois et 23 jours)
Élection
Législature 26e
Groupe politique AKP

(27 ans 6 mois et 9 jours)
Élection
Réélection


3 novembre 2002
22 juillet 2007
12 juin 2011
Législature 18e, 19e, 20e, 21e, 22e 23e et 24e
Groupe politique ANAP puis AKP
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Yozgat (Turquie)
Nationalité Turc
Parti politique ANAP (jusqu'en 2001)
AKP (depuis 2001)
Diplômé de Université d'Istanbul

Cemil Çiçek
Présidents de la Grande Assemblée nationale de Turquie

Cemil Çiçek (prononcé [dʒe'mil tʃi'tʃek], né le à Yozgat) est un homme politique turc, ministre de la Justice puis président de la Grande Assemblée nationale de Turquie de 2011 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu maire de Yozgat en 1984, Çiçek est nommé ministre d'État dans le gouvernement de Turgut Özal en 1987, charge qu'il assume jusqu'en 1991. En 1996, il est de nouveau nommé ministre d'État dans le cabinet de Mesut Yılmaz, mais ne reste au gouvernement que quelques semaines. Après la victoire de l'AKP aux élections législatives de 2002, Cemil Çiçek se voit confier le portefeuille de la Justice au sein du gouvernement d'Abdullah Gül ; il conserve ce portefeuille dans le premier gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan. En 2007, après la nouvelle victoire de l'AKP à l'issue des élections parlementaires, il perd le ministère de la Justice au profit du titre de vice-Premier ministre du second gouvernement d'Erdoğan.

À l'issue du scrutin législatif de 2011, Çiçek est désigné candidat à la présidence de la Grande Assemblée nationale, le Parlement de Turquie ; il est élu par 322 voix sur 550[1], et devient le second personnage de l'État, derrière le président de la République, Abdullah Gül. C'est à ce titre que, le , il préside l'investiture présidentielle de Recep Tayyip Erdoğan, premier chef de l'État élu au suffrage universel direct.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :