Celtill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le personnage romanesque, voir Celtill (personnage).

Celtillos (Celtillus en latin) est un noble gaulois, ayant eu le principat sur la Gaule selon César. Il est peut-être alors le vergobret du peuple Arverne. C’est le père de Vercingétorix[1].

Alors que les Arvernes avaient, comme la grande majorité des peuples gaulois du Ier siècle av. J.-C., opté pour un gouvernement aristocratique proche de la magistrature élective romaine, Celtillos est accusé de vouloir restaurer la royauté des Arvernes à son profit et est condamné à mort, puis exécuté par les chefs de la Cité[1].

Il est possible que l'oncle de Vercingétorix, le propre frère de Celtillos, Gobannitio, ait contribué à cette sentence de mort, lui ouvrant le pouvoir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b César, La Guerre des Gaules, VII, 4 :

    « Là, dans le même but, un jeune Arverne très puissant, Vercingétorix, fils de Celtillos, qui avait tenu le premier rang dans la Gaule, et que sa cité avait fait mourir parce qu'il visait à la royauté, assemble ses clients et les échauffe sans peine. [...]. »