Celedonio Flores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Celedonio Flores
CeledonioFlores.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Celedonio Flores est un poète argentin, né en 1896 à Buenos Aires dans le quartier Villa Crespo et mort en 1947.

Biographie[modifier | modifier le code]

Celedonio Flores naît dans un quartier populaire de Buenos Aires. Durant sa jeunesse, il est animateur de radio et pratique la boxe en amateur. Il admire les poètes, notamment Rubén Darío, Almafuerte et Leopoldo Lugones. Il se fait connaître comme parolier et travaille avec des chanteurs de tango comme Carlos Gardel. Dans les années 1920, il écrit les paroles de succès comme Margot et Mano a mano. Il publie également deux recueils de poèmes, Chapaleando barro et Cuando pasa el organito[1],[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) J. C. Martini Real, R. Sellés, O. Pellettieri, O. Rossler, R. Talice et J. L. Macaggi, La Historia del Tango : Los poetas (I), vol. 17, Buenos Aires, Ediciones Corregidor, , 192 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Jorge Gottling, Irene Amuchástegui, « Celedonio Flores: el poeta del arrabal », Clarín,
  2. (es) Norberto Firpo, « Se cumplen hoy 100 años del nacimiento de Celedonio Flores », La Nación,