Cedric Benson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Benson.
Cedric Benson
Description de cette image, également commentée ci-après
Cedric Benson en 2011.
Nom complet Cedric Myron Benson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Midland, Texas
Décès (à 36 ans)
Austin, Texas
Taille 1,80 m (5 11)
Poids 102 kg (224 lb)
Numéro 32
Position Running back
Carrière universitaire ou amateur
2001-2004 Longhorns du Texas
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Bears de Chicago
(2005, 4e choix au total)
2005-2007
2008-2011
2012
Bears de Chicago
Bengals de Cincinnati
Packers de Green Bay
Carrière pro. 2005-2012

(en) Statistiques sur NFL.com

Cedric Myron Benson est un joueur américain de football américain, né le à Midland (Texas) et mort le à Austin (Texas), qui évoluait au poste de running back dans la National Football League (NFL).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Cedric Benson effectue sa carrière universitaire avec les Longhorns du Texas.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Bears de Chicago[modifier | modifier le code]

Cedric Benson en 2007.

Il est sélectionné à la 4e place, lors du premier tour de la draft 2005 de la NFL, par les Bears de Chicago. En négociations pour un contrat, il manque une grande partie du camp d'entraînement des Bears. Le 28 août, Benson et les Bears s'entendent finalement sur un contrat de 5 ans pour un montant de 35 millions de dollars, dont 17 millions de dollars garantis[1]. Benson ayant manqué à l'appel durant la pré-saison, les Bears font de Thomas Jones leur running back titulaire pour le début de la saison 2005[2].

Lors de la saison régulière, les bonnes performances de Jones font que Benson est peu utilisé. Néanmoins, lors du neuvième match du calendrier face aux Saints de la Nouvelle-Orléans, il prend le relais après que Jones se soit blessé aux côtés et court pour 79 yards en 14 tentatives. Il est titularisé lors du match suivant contre les 49ers de San Francisco, mais se blesse au genou en cours de partie[3]. Les Bears annoncent qu'il a subi une entorse au ligament collatéral tibial et qu'il doit manquer plusieurs semaines d'activité[4]. Il termine la saison avec 272 yards à la course en 67 tentatives, le tout en 9 parties.

La saison suivante, il commence une nouvelle fois la saison comme deuxième running back derrière Thomas Jones. Le 8 octobre face aux Bills de Buffalo, il marque ses deux premiers touchdowns en carrière. Lors du dernier match de la saison contre les Packers de Green Bay, il court pour la première fois de sa carrière pour au moins 100 yards durant une partie, cumulant 109 yards à la course en 13 tentatives. Lors de la phase éliminatoire, il est de nouveau le second violon à Jones. Lors du match de championnat NFC contre les Saints de la Nouvelle-Orléans, il court pour 60 yards en 24 tentatives, le plus grand nombre reçus durant la saison, et marque un touchdown en quatrième quart-temps, mais Jones a couru le double en moins de tentatives[5]. Il se blesse au genou lors de la première moitié du Super Bowl XLI contre les Colts d'Indianapolis et manque le restant de la partie[6].

Il devient le running back titulaire des Bears en 2007 après l'échange de Thomas Jones aux Jets de New York. Sa saison est marquée par plusieurs performances inconstantes, mais son jeu se stabilise après le bye week. Il se blesse toutefois à la cheville contre les Broncos de Denver lors de la semaine 12 et doit manquer le restant de la saison[7].

Le 9 juin 2008, il est libéré par les Bears après sa deuxième arrestation en cinq semaines pour conduite sous influence[8].

Bengals de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 2008, il tente de relancer sa carrière avec les Bengals de Cincinnati en signant un contrat d'un an et 525 000 dollars[9]. Après avoir commencé comme substitut à Chris Perry, il devient titulaire dès la septième seamine[10]. Deux semaines plus tard, contre les Jaguars de Jacksonville, il court pour 104 yards et marque un touchdown, aidant les Bengals à remporter leur première victoire de la saison. Il réalise deux autres matchs d'au moins 100 yards lors des deux derniers matchs de la saison. En 12 parties, il termine la saison avec un total de 932 yards : 747 à la course et 185 à la réception.

Le 3 mars 2009, il prolonge de deux ans son contrat avec les Bengals[9]. Lors de la semaine 7 contre les Bears, il connaît sa meilleure performance en carrière en courant pour 189 yards contre son ancienne équipe. Il connaît sa première saison d'au moins 1 000 yards à la course cette saison, avec un total de 1 251 yards. Devenu un des éléments importants dans l'attaque des Bengals, il ne peut toutefois empêcher la défaite des Bengals au premier tour éliminatoire contre les Jets de New York et ce, malgré une performance de 169 yards et un touchdown[11].

Après avoir couru une nouvelle fois pour au moins 1 000 yards lors de la saison 2010, il reste à Cincinnati en signant une entente d'un an et 4,5 millions de dollars[9]. Malgré une troisième saison consécutive d'au moins 1 000 yards à la course, l'entraîneur principal des Bengals Marvin Lewis décide de ne pas ramener Benson dans l'équipe pour la saison 2012[12].

Mort[modifier | modifier le code]

Cedric Benson meurt dans un accident de moto le 17 août 2019 à Austin au Texas à l'âge de 36 ans[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Université[modifier | modifier le code]

NFL[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière dans la NFL
Année Équipe  MJ  Courses Passes réceptionnées Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2005 Bears de Chicago 9 67 272 4,1 0 1 3 3,0 0 1 1
2006 Bears de Chicago 15 157 647 4,1 6 8 54 6,8 0 0 0
2007 Bears de Chicago 11 196 674 3,4 4 17 123 7,2 0 3 2
2008 Bengals de Cincinnati 12 214 747 3,5 2 20 185 9,3 0 2 1
2009 Bengals de Cincinnati 13 301 1 251 4,2 6 17 111 6,5 0 1 0
2010 Bengals de Cincinnati 16 321 1 111 3,5 7 28 178 6,4 1 7 5
2011 Bengals de Cincinnati 15 273 1 067 3,9 6 15 82 5,5 0 5 2
2012 Packers de Green Bay 5 71 248 3,5 1 14 97 6,9 0 1 0
Totaux en carrière 1 600 6 017 3,8 32 120 833 6,9 1 20 11

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Benson ends 36-day holdout, agrees to contract », sur www.espn.com (consulté le 18 août 2019).
  2. (en) « Bears' starting running back an obvious choice » (version du 2 avril 2007 sur l'Internet Archive).
  3. (en) « Vasher's 108-yard return lifts Bears over 49ers », sur www.espn.com (consulté le 18 août 2019).
  4. (en) « Benson to miss 3-6 weeks with sprained MCL », sur www.espn.com (consulté le 18 août 2019).
  5. (en) « NFC Championship - New Orleans Saints at Chicago Bears - January 21st, 2007 », sur www.pro-football-reference.com (consulté le 18 août 2019).
  6. (en) « Bears RB Benson leaves game with knee injury », sur www.espn.com (consulté le 18 août 2019).
  7. (en) « Benson insists competing for top job won't faze him » (version du 12 janvier 2008 sur l'Internet Archive).
  8. (en) « Bears send home Benson, later release troubled running back », sur www.espn.com (consulté le 18 août 2019).
  9. a b et c (en) « Cedric Benson Contract Details, Salary Cap Breakdowns, Salaries, Bonuses », sur www.spotrac.com (consulté le 18 août 2019).
  10. (en) « RB Perry takes a back seat to Benson » (version du 4 juin 2011 sur l'Internet Archive).
  11. (en) « New York Jets defense is grounded by rushing attack of Cincinnati Bengals' Cedric Benson », sur www.nydailynews.com (consulté le 18 août 2019).
  12. (en) « Culture change: How Marvin Lewis turned the Bungles back into the Bengals », sur sports.yahoo.com (consulté le 18 août 2019).
  13. « Cedric Benson meurt dans un accident de la route à l’âge de 36 ans », sur journalmetro.com (consulté le 18 août 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :