Ceci n'est pas un film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ceci n'est pas un film
Titre original این فیلم نیست, In film nist
Réalisation Jafar Panahi
Mojtaba Mirtahmasb
Acteurs principaux

Jafar Panahi
Mojtaba Mirtahmasb

Sociétés de production Jafar Panahi
Pays d’origine Drapeau de l'Iran Iran
Genre Documentaire
Durée 75 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ceci n'est pas un film (en persan : این فیلم نیست, In film nist) est un film documentaire iranien réalisé par Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb, sorti en 2011.

Le film traite de la difficulté d'être cinéaste en Iran et a été présenté hors compétition au Festival de Cannes 2011[1]. Il est distribué par Kanibal Films Distribution. Ce film est dédié à tous les cinéastes iraniens.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jafar Panahi qui a été condamné à 6 ans d'emprisonnement et à 20 ans d'interdiction de travail[2] est en attente du jugement en appel qui décidera de son sort. Alors qu'il tente de savoir si sa peine a des chances d'être commuée en une sanction moins sévère, le réalisateur décide de faire appel à son ami Mojtaba Mirtahmasb afin de réaliser une vidéo dans laquelle il parlerait de son dernier projet de film, dont le scénario a été censuré.

Le réalisateur entreprend alors de raconter la mise en scène de son film sur le décor unique dont il dispose, le tapis de son salon. Il est cependant rattrapé par les chimères de sa condamnation et le film se transforme en un échange entre les deux hommes, une réflexion sur la difficulté d'exprimer son art dans une société où la censure fait loi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Jafar Panahi, en 2007.

Ce film ayant été réalisé uniquement par Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb avec une simple caméra et un téléphone, aucune autre personne n'a contribué à sa création. Pour signifier cette absence d'équipe technique, le générique affiche des espaces vides censés représenter les noms des techniciens qui contribuent habituellement à la réalisation d'un film.

Distribution[modifier | modifier le code]

Conditions de production[modifier | modifier le code]

Le réalisateur, ayant été interdit officiellement d'exercer son métier, a choisi de filmer clandestinement son isolement dans son appartement. Pour échapper à la censure, le film a passé la frontière iranienne sous la forme d'une clé USB cachée dans un gâteau[3],[2].

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]