Aller au contenu

Causus maculatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Causus maculatus est une espèce de serpents d'Afrique appartenant à la famille des Viperidae[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

C’est une petite vipère habituellement d’une cinquantaine de cm (maximum d’environ 70 cm)[3],[4],[2]. La tête est courte et le cou peu marqué. Le corps est épais et la queue courte, (<12 % de la longueur de l'animal)[3]. L'œil est grand avec une pupille ronde. Aucune des 6 écailles labiales supérieures ne touche l'œil ; et les écailles dorsales sont lisses.  La coloration dorsale est brunâtre, grisâtre (rarement olivâtre), souvent assez claire. La tête est marquée d’un dessin foncé en forme de V dont la pointe est dirigée vers le museau. Des marques sombres (tendant à disparaître avec l'âge) sont régulièrement disposées le long du corps. La face ventrale est blanchâtre. Cette espèce, souvent commune, vit au sol et est active aussi bien le jour que la nuit. Elle se nourrit surtout d’anoures (crapauds et grenouilles). Discrète, elle se déplace lentement, vient souvent au contact de l'Homme dans les cours des maisons et les potagers, et mord facilement si elle est approchée[4].  La morsure est douloureuse mais le venin n'est pas mortel pour l'homme et les symptômes disparaissent en quelques jours. Il n'existe pas de sérum antivenimeux.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

L'espèce reste rare et localisée en zone sahélienne. En zones soudanienne et guinéenne c'est une espèce ubiquiste, omniprésente dans la plupart des biotopes, y compris en ville. Elle est particulièrement fréquente dans les milieux humides, plantations ou jardins bien arrosés, bords de rivières ou de mares.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • (en) Hallowell, 1842 : Description of a new genus of Serpents from Western Africa. Journal of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 8, p. 336-338 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Bill Branch, The dangerous snakes of Africa : natural history, species directory, venoms, and snakebite, Ralph Curtis-Books, (ISBN 0-88359-029-8 et 978-0-88359-029-4, OCLC 33833647, lire en ligne)
  3. a et b Youssouph Mané, Guide des serpents d'Afrique occidentale : savane et désert, IRD, dl 2006 (ISBN 2-7099-1600-2 et 978-2-7099-1600-4, OCLC 421732801, lire en ligne)
  4. a et b Jean-Philippe Louis-Jean impr.), Les serpents d'Afrique occidentale et centrale, IRD éd, (ISBN 2-7099-1599-5 et 978-2-7099-1599-1, OCLC 469498633, lire en ligne)