Catoptrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La catoptrique est la partie de l'optique géométrique qui s'intéresse aux problèmes de réflexion sur des miroirs.

Cette discipline est étudiée notamment par les Grecs (Pseudo-Euclide[1], Dioclès, Anthémius de Tralles) et les arabes (al-Kindi, Alhazen).

Les miroirs étudiés à cette époque sont plans, concaves ou convexes (sphériques, paraboliques ou elliptiques). Un intérêt particulier est porté aux miroirs ardents.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le traité La Catoptrique anciennement attribué à Euclide est probablement d'un auteur anonyme postérieur — voir (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Theon of Alexandria », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne). — on parle donc du traité La Catoptrique du pseudo-Euclide.