Catholicum simple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le catholicum simple ou catholicum simplex était un remède de la famille des électuaires. Il venait après la thériaque et le diascordium au troisième rang de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle [1].

Il était composé selon le Dictionnaire des drogues de Meuve (1689) :

Il est purgatif et astringent comme le catholicum fin dit catholicum pro-ore (davantage de sucre et rhubarbe la meilleure possible), ou comme le catholicum pro-clysteribus (sans rhubarbe).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yannick Romieux, De la hune au mortier, Éditions ACL, Nantes, 1986.