Catherine Weinzaepflen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Weinzaepflen
Description de cette image, également commentée ci-après
Catherine Weinzaepflen en 2018.
Naissance (74 ans)
Strasbourg
Activité principale
écrivaine
Distinctions
Prix France Culture 1983 pour Portrait et un rêve
Bourse de la Fondation Cino Del Duca 1985
Prix Brantôme 2006 pour Orpiment
Auteur
Langue d’écriture français

Catherine Weinzaepflen, née à Strasbourg le , est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catherine Weinzaepflen passe son enfance en Alsace et en Centrafrique avant de suivre des études de lettres à l'université de Strasbourg puis de vivre à Paris depuis 1977. Elle effectue de nombreux voyages au Moyen-Orient (Turquie, Afghanistan, Iran, Pakistan) qui, comme l’Afrique, imprègnent ses livres.

Elle crée et codirige, avec Christiane Veschambre, la revue littéraire Land (1981-1984). En 1986, naît sa fille Fanny dont le père est le peintre Michel Potage. De 1990 à 2000, elle séjourne régulièrement à Los Angeles, de 2010 à 2014 à Sydney.

Elle est membre du Comité de lecture des éditions Flammarion (1991-1993), puis membre de la Commission poésie du Centre national du livre (2003-2006). Elle a créé des ateliers d’écriture qu’elle continue d’animer (École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, 1996-2010) ; École spéciale d'architecture de Paris (2004-2019). Elle collabore régulièrement à la revue CCP (Cahier critique de poésie).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie
  • L'Eau jaune, éditions Traboule, 1976
  • Dans le texte, éditions La Main Bleue, 1977
  • La Distance intime, éditions Coprah, 1977
  • Cracher l'Afrique, Atelier de l'Agneau (Belgique), 1980
  • Les Maisons, Spectres familiers, 1989
  • Les Mains dans le jaune absent, suivi de York &, Le Scorff, 2000
  • Le Temps du tableau, Editions Des femmes-Antoinette Fouque, 2008
  • Ode à un kangourou, Editions de l'Attente, 2012
  • Ô l'explosion des poppies, Editions de l'Attente, 2013
  • avec Ingeborg, Editions Des femmes- Antoinette Fouque 2015
Romans
  • Isocelles, Des Femmes, 1977
  • La Farnésine, jardins, Des Femmes, 1978
  • Portrait et un rêve, Flammarion, 1983 (Prix France Culture)
  • Am See, Flammarion, 1985 ; L’Atelier des Brisants, 2003 ; Des femmes-Antoinette Fouque, 2007 (dramatique pour France Culture diffusée en 1979 sous le titre de La Parole nomade)
  • Totem, Flammarion, 1985 (sélectionné pour le prix Médicis)
  • L'Ampleur du monde, Flammarion, 1989
  • D'où êtes-vous ?, Flammarion, 1992
  • Ismaëla, L’Atelier des Brisants, 2002
  • Allée des Géants, L'Atelier des Brisants, 2003
  • La Place de mon théâtre, Farrago, 2004 (repris par éditions Verdier)
  • Orpiment, Des Femmes–Antoinette Fouque, 2006
  • Celle-là, Des femmes-Antoinette Fouque, 2012
  • La Vie sauve, Des femmes-Antoinette Fouque 2014
  • La Sœur de mon frère, Des femmes-Antoinette Fouque, 2017
  • "L'odeur d'un père", Des femmes-Antoinette Fouque 2021
Théâtre
Textes
  • « Entre ON et OFF », in Marguerite Duras, éditions Albatros, 1975
  • « Fin de repas à China Cafe », in Manger, éditions Yellow Now, 1980
  • Divers articles dans les revues Minuit, Traverses, Autrement (Paris mode d'emploi), Première Livraison, Anima, Land, Incendits (Belgique), Recueil, Jungle, Faire-Part, Murs murs, Temporali (Italie), If, Action poétique, etc.
Traductions
Cinéma
  • Avenue of the Giants (scénario), adaptation du roman Allée des Géants
  • Chronique Cinéma & cinémas dans la revue Action poétique (2003–2005)

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Camille Claus, « Catherine Weinzaepflen », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 39, p. 4143
  • Catherine Weinzaepflen in Le Dictionnaire universel des Créatrices, vol. 3, p. 4564
  • Catherine Weinzaepflen in "Un nouveau monde" Poésies en France 1960-2010 (Flammarion) p.1189

Liens externes[modifier | modifier le code]