Catherine Quiminal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Catherine Quiminal est une anthropologue et sociologue française contemporaine. Elle est professeur à l'Université Paris VII, et membre du Centre d'Études Africaines de l'EHESS.

Elle est aussi connue pour s'être engagée politiquement, en particulier sur la question des travailleurs sans-papiers. Elle a été membre de l'Union des communistes de France marxiste-léniniste (UCF(ml)).

Dans son livre " Le Kampuchea" paru en 1982, dans lequel il n'est jamais fait explicitement mention d'une politique d'anéantissement et d'asservissement d'une partie de la population cambodgienne par les Khmers rouges, elle met en perspective les "erreurs tragiques de l'État Khmer rouge" (p. 88), liées à l'impréparation des dirigeants, à "l'agression vietnamienne" (p. 92), et surtout à "l'absence d'unité autour du projet communiste" (p. 86). L'auteur souligne au contraire que (les Khmers rouges) "sont comme le symbole de ce qui va se dessiner par la force des choses comme l'avenir des peuples" (p. 88).

Publications[modifier | modifier le code]

  • La politique extérieure de la Chine, Paris, Maspero, 1975.
  • L'invasion du Cambodge par le Vietnam. Eléments d'histoire et points de repère, Marseille, Éditions Potemkine, 1979.
  • Le Kampuchea, Paris, Anthropos, 1982.
  • Gens d'ici, gens d'ailleurs, Paris, Bourgois, 1991.