Catherine Parat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Parat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Catherine Parat est une psychanalyste française née en 1917, morte le à Monoblet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle devient psychanalyste et membre de la Société psychanalytique de Paris (SPP). Dès 1972 elle a collaboré avec Pierre Marty, Michel de M'Uzan, Michel Fain, Denise Braunschweig et Christian David à la création de l'Institut de psychosomatique de Paris. Elle a été l'une des analystes d'André Green. Ses apports théoriques principaux sont relatifs au complexe d'Œdipe, à l'affect (cf L'affect partagé, Paris, PUF, 1995) et à la technique psychanalytique. Elle était connue comme clinicienne et enseignante discrète, sereine et tenace. "Analyste des analystes" elle réunissait des dimensions techniques et éthiques dans sa fonction de psychanalyste, issues de sa pratique en psychosomatique, et de sa finesse et sensibilité personnelles. « Elle y soulignait la nécessité d’adapter le travail du contre-transfert et les interprétations qui en découlent à la qualité et à la capacité du fonctionnement mental de son patient[1]. »

Elle a également postulé la notion de transfert de base[2],[3],[4].

Ayant décidé de se retirer de toute pratique professionnelle depuis de nombreuses années, « elle avait quitté Paris et était allée vivre auprès de sa fille dans le Sud de la France »[1], où elle est décédée le 28/10/2014, à l'âge de 97 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La place du mouvement masochique dans l'évolution de la femme, Revue française de psychanalyse, no 23, 1959, 305-336.
  • La structure obsessionnelle, Revue française de psychanalyse, no 25, 1961, 309-317.
  • Le changement d'objet, in Janine Chasseguet-Smirgel, Recherches psychanalytiques nouvelles sur la sexualité féminine, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque scientifique », (ISBN 2228884391).
  • L'organisation œdipienne du stade génital, Revue française de psychanalyse, no 31, 1967, 743-911.
  • À propos de la co-excitation libidinale, Revue française de psychanalyse, no 51, 1987, 925-936.
  • Dynamique du sacré, Paris, Césura, coll. « Psychanalyse », 1988, (ISBN 2905709200).
  • À propos de la thérapeutique analytique, Revue française de psychanalyse, no 55, 1991, 303-324.
  • Avatars du 'courant tendre' freudien, Revue française de psychanalyse, no 56, 1992, 777-791, disponible sur Gallica.
  • L'ordinaire du psychosomaticien, Revue française de psychosomatique, no 3, 1993, 5-20.
  • Le phallique féminin, Revue française de psychanalyse, no 59, 1995, 1239-1257, disponible sur Gallica.
  • L'affect partagé, Paris, PUF, 1995, coll. « Le fait psychanalytique », (ISBN 2130465390)[5].
  • À propos de l'amour et de l'amour de transfert, Revue française de psychanalyse, no 60, 1996, 643-662, disponible sur Gallica.
  • Variations sur la mort, Revue française de psychanalyse, no 62, 1998/5, 1821-1851, disponible sur Gallica
  • La répression chez l'analyste, Revue française de psychanalyse, no 65, 2001, 141-143 + Cairn. info (2.8.2010)[6].
  • L'inconscient et le sacré, Paris, PUF, 2002, coll. « Le Fait psychanalytique », (ISBN 2130522459)[7].
  • Avec Jacques Boushira, L'affect, Paris, PUF, coll. « Monographies de la Revue française de psychanalyse », (ISBN 2130548652).

Lien extérieur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://www.cairn.info/revue-francaise-de-psychosomatique-2015-2-page-5.htm.
  2. Cf. l'article de Paul Denis, « Transférentielle (relation)», p. 1743 in A. de Mijolla, Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M-Z, Paris, Calmann-Lévy, 2002.
  3. Cf. Gérard Szwec, «Interview avec Catherine Parat», Revue française de psychosomatique, no 18, 2000, 224 p. (ISBN 978-2-1305-0954-7) pp.123-138
  4. « Au fil du contre-transfert » Société Psychanalytique de Paris », sur www.spp.asso.fr (consulté le 22 novembre 2017)
  5. Catherine Parat, « L'affect partagé », Revue française de psychosomatique, no 44,‎ , p. 167–182 (ISSN 1164-4796, lire en ligne)
  6. Catherine Parat, « La répression chez l'analyste », Revue française de psychanalyse, vol. 65, no 1,‎ , p. 141–143 (ISSN 0035-2942, lire en ligne)
  7. « L’inconscient et le sacré » Société Psychanalytique de Paris », sur www.spp.asso.fr (consulté le 22 novembre 2017)