Catherine Maunoury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français image illustrant l’aéronautique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française et l’aéronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Catherine Maunoury
Catherine Maunoury.jpg

Catherine Maunoury devant son Extra 300LP à Auch en 2011.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
ElbeufVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinctions
Officier de la Légion d'honneur
Commandeur de l'ordre national du Mérite (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Catherine Maunoury, née sous le nom de Catherine Droneau le à Elbeuf [1],[2],[3] ou près de Rennes[4], est une championne française de voltige aérienne et l'actuelle directrice du Musée de l'air et de l'espace et présidente de l'Aéroclub de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a fait ses premiers vols en passager, aux côtés de son père, Gabriel Droneau, mais aussi de Marcel Charollais, célèbre champion de voltige sur Stampe, instructeur à Saint-Malo-Blanche Roche à l'époque. Elle devient la plus jeune pilote de France à l'âge de 17 ans. Elle est titulaire d'une maîtrise de philosophie.

Catherine Maunoury a été dix fois championne de France de voltige aérienne, et double championne du monde en 1988 à Red Deer Airfield, Alberta (Canada)[5] et en 2000 à Muret[5], près de Toulouse.

Elle s'est retirée de la compétition pour se consacrer au meeting aérien et est instructrice de voltige de haut niveau. Elle est membre du conseil de l'Aéro-Club de France et de l'Académie de l'air et de l'espace. En 2011, elle était la marraine du raid Latécoère.

Son époux, Dominique Maunoury, architecte, peintre officiel de l'air et de l'espace, était également pilote de voltige.

Le 10 août 2010, elle devient la première femme directrice du Musée de l'air et de l'espace, à la suite de Gérard Feldzer[6].

Alors qu'en 2008, elle figurait sur la liste Chartres Votre Ville 2008 de Jean-Pierre Gorges, maire sortant UMP[7], elle mène en 2014 une liste soutenue par le PS, EELV et le MoDem, liste qui sera battue au premier tour des municipales.

Le 30 mars 2016, Catherine Maunoury est élue à la présidence du Conseil d'administration de L'Aéro-Club de France[8].

Prix et décorations[modifier | modifier le code]

En 1989, elle avait reçu le Prix Icare décerné par l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace, étant la seule femme avec Jacqueline Auriol à avoir reçu ce prix.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Svetlana Kapanina (six fois championne féminine du monde de voltige aérienne) et destinataire de la Médaille du Centenaire du FAI

Liens externes[modifier | modifier le code]