Catherine Jeandel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Jeandel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directrice de recherche au CNRS
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Catherine Jeandel, née le , est une océanologue géochimiste française.

Directrice de recherche au CNRS, elle est rattachée au Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS), où elle étudie la géochimie marine pour comprendre les changements liés à l'activité humaine. Elle s'intéresse notamment aux interactions continents-océans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initiée pendant son enfance au milieu marin en Bretagne Nord, elle surmonte son peu d'attrait pour les mathématiques pour réaliser son rêve de devenir océnaologue[1]. Elle est élève à l'École normale supérieure de Sèvres de 1977 à 1982 (1977 S)[2],[3].

Elle effectue sa thèse et son post-doctorat en géochimie marine puis elle intègre le CNRS en 1981 et est attachée de recherche jusqu'en 1985 à l'Institut de physique du globe. Elle passe trois ans à l'Observatoire géologique Lamont Doherty à l'université Columbia, à l'issue desquels elle est recrutée par le CNRS en 1985 et intègre le Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS, UMR 5566) en 1985. Elle est promue directrice de recherche au CNRS en 2007[4] au CNRS. Elle effectue plusieurs campagnes en mer, avec une équipe de scientifiques pluridisciplinaires pour échantillonner des particules, extraire puis, de retour au laboratoire, analyser au spectromètre de masse des traceurs chimiques. Elle a initié avec Mireille Polvé Isotraces, le réseau des utilisateurs et utilisatrices de spectrométrie de masse. Elle coordonne de 2007 à 2011 un projet mondial d'exploration géochimique des mers intitulé Géotraces[5].

Activités institutionnelles et éditoriales[modifier | modifier le code]

Elle est l'une des initiatrices toulousaines du Train du climat qui sillonne la France en 2015, à l'occasion de la COP21[6],[7]. Elle est également l'une des signataires du texte à l'origine du collectif de scientifiques Labos 1point5, cherchant a réduire leur empreinte environnementale[8].

Elle publie avec Roy Barman Géochimie marine en 2011 et dirige des ouvrages collectifs Le Climat à découvert et L’Énergie à découvert avec Rémy Mosseri. Elle participe à l'ouvrage collectif L'Eau à découvert en 2015.

Elle est élue à la présidence du conseil académique de l'université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées en septembre 2017[9] et elle est nommée au Conseil national de la culture scientifique, technique et industrielle en 2018[10].

Catherine Jeandel est membre de l'association Femmes et Sciences[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Catherine Jeandel est lauréate de la médaille de bronze du CNRS en 1992[12].

Elle est chevalier de la Légion d’honneur en 2008[13] et officier de l'ordre du Mérite en 2013[14].

Elle reçoit en 2018 le prix et la médaille Georges Milot de l'Académie des sciences pour sa contribution à l'étude du comportement des métaux et des terres rares dans l’océan[15] et est Geochemical Fellow de la Geochemical Society (en) et l'European Association of Geochemistry (en)[16],[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Rulhes et Julien Cassier, « Au milieu des terres : création 2022-2023 », sur legdra.fr (consulté le )
  2. « Notice sur l'annuaire de l'Association des anciens élèves, élèves et amis de l’École normale supérieure », sur archicubes.ens.fr (consulté le ).
  3. « Catherine Jeandel élue à la présidence du Conseil académique de l'université fédérale | Université de Toulouse », sur www.univ-toulouse.fr (consulté le )
  4. (en) « page perso — LEGOS », sur www.legos.obs-mip.fr (consulté le )
  5. « Past SSC members », sur www.geotraces.org (consulté le )
  6. Sophie Arutunian, « Train du climat », La Tribune,‎ (lire en ligne).
  7. « Réchauffement climatique : l'affaire de tous », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  8. « « Face à l’urgence climatique, les scientifiques doivent réduire leur impact sur l’environnement » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Catherine Jeandel élue à la présidence du conseil académique de l'Université Fédérale Toulouse-Midi-Pyrénées », sur Ocitanie Tribune, .
  10. Arrêté du portant nomination au Conseil national de la culture scientifique, technique et industrielle.
  11. A. propos de l’auteur Secretaire, « Toulouse. Ces chercheuses toulousaines (dont 2 sont membres de Femmes & Sciences) engagées pour les océans | Association Femmes & Sciences » (consulté le )
  12. « Notice biographique sur le site du CNRS », sur CNRS (consulté le ).
  13. Décret du portant promotion et nomination.
  14. Décret du portant promotion et nomination.
  15. « Prix et médailles 2018 », sur Observatoire Midi-Pyrénées, .
  16. (en-US) « Geochemistry Fellows », sur European Association of Geochemistry (consulté le )
  17. « Catherine Jeandel nommée “Geochemical fellow” », sur CNRS, .

Liens externes[modifier | modifier le code]