Catherine Barba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Barba
Naissance (44 ans)
Rueil-Malmaison, Hauts-de-Seine
Nationalité Drapeau : France Française
Pays de résidence France
Activité principale
Présidente de CB groupe
Formation

Catherine Barba Chiaramonti, née le à Rueil-Malmaison, est une experte du commerce électronique et de la transformation numérique, entrepreneuse et business angel française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève au collège et lycée au Centre Madeleine-Danielou à Rueil-Malmaison, elle obtient un prix au Concours Général de français en 1989 et le bac S avec mention bien en 1990. Après trois ans de Classe préparatoire aux grandes écoles en Khâgne et Hypokhâgne au Lycée Sainte Marie de Neuilly[Lequel ?], elle intègre l'ESCP Europe École supérieure de commerce de Paris dont elle sera diplômée en 1996[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Diplômée de l’ESCP Europe (École supérieure de commerce de Paris) en 1996, elle intègre l’agence media OMD (groupe Omnicom) dirigée par Viviane Prat où elle crée l’entité OMD Interactive dédiée à Internet et à la publicité en ligne qu’elle développera avec Ludovic Levy jusqu’en 1999. De 1999 à 2003, elle rejoint le site iFrance créé par Marc Simoncini en tant que Directeur Général pour développer le chiffre d’affaires en France, Belgique, Suisse et Espagne. En 2004, elle crée le portail de shopping Cashstore, un site de cashback, qu’elle revend en 2010 au groupe Plebicom avec ses 500 000 utilisateurs et 1 200 sites de vente en ligne partenaires. En 2005, elle développe le cabinet de conseil en e-business Malinea qu’elle vendra en 2011 aux fondateurs de vente-privee.com avec qui elle sera associée dans Digital Commerce Factory jusqu’en 2012.

En 2012, elle fonde et dirige CB Group (Groupe Catherine Barba), pour accompagner les enseignes de la distribution physique et les grandes marques dans leur transformation interne autour du digital et des clients[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Catherine Barba importe des États-Unis l’événement Cyber Monday qu’elle organise en France en 2008 et 2009. En 2009, elle écrit et publie le livre Shopping en ligne, même pas peur ! (Ed. carnets de l’Info).

En 2010, elle crée le Lab e-commerce, le Laboratoire des start-ups innovantes, tendances digitales et bonnes pratiques e-commerce soutenu par La Poste, vente-privee.com et Euratechnologies. En 2011, elle publie l’étude 2020, la fin du e-commerce… ou l’avènement du commerce connecté ? en association avec la Fevad et la DGCIC. En 2013, elle publie Le Magasin n’est pas mort ! avec le soutien de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) le Ministère de l'Économie et des Finances (France) et Banque populaire[4],[5].

Activités[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, elle est chroniqueuse sur BFM TV dans l’émission de Philippe Bloch et Arnaud le Gal L’Entreprise BFM, et à partir de 2012, toujours sur BFM Business, elle rejoint l’équipe de la BFM Académie, premier concours de créateurs d’entreprises en TV et Radio, autour de Nicolas Doze : Eve Chegaray, Évelyne Platnic-Cohen, Alain Bossetti et Sylvain Orebi[réf. nécessaire].

En janvier 2013, elle est élue chef de file du groupe de travail « Mobiliser tous les talents pour la création et la reprise d’entreprise » des assises de l'entrepreneuriat, sous l'égide de la ministre Fleur Pellerin. En septembre 2013, elle est invitée par le Département d’État américain à un voyage d’études aux États-Unis de trois semaines sur l’esprit d’entreprise et l’innovation avec 30 entrepreneurs du monde entier. Elle en fait un compte rendu publié sous formes d’articles sur le site du Figaro en septembre et octobre 2013 sur Le Figaro intitulé Good Morning Entrepreneurs. En 2014, elle créé sur M6 le programme court Entreprendre c grandir avec le soutien du Crédit mutuel Arkéa, une série de portraits d’entrepreneurs diffusés destiné à propager la vitalité des entrepreneurs et donner envie aux français d’entreprendre. En mars 2015, elle co-organisera pour la troisième année consécutive la Journée de la femme digitale avec Delphine Remy-Boutang, un événement dédié aux femmes, à l’esprit d’entreprise et à l’innovation, pour propager la vitalité et l’audace des femmes qui entreprennent en France, autant que celles qui portent avec succès la transformation digitale dans leurs entreprises[6].

Investissements et engagements[modifier | modifier le code]

Catherine Barba est administrateur ou investisseur dans une dizaine de start-ups innovantes telles que Leetchi, French Web, Recommend, Bedycasa, Trendsboard, et Soshape, notamment[7].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

En 2010, elle reçoit le prix du meilleur blogue e-commerce remis par la Fevad pour son blog malineaconseil.com. Elle reçoit le Trophée des Femmes en Or 2011 qui récompense les femmes entrepreneuses de l'année[réf. nécessaire].

En 2014 elle reçoit le Prix femme d'influence économique de l'année [8],[9].

En 2012, elle reçoit les insignes de Chevalier de l'ordre national du Mérite et est élue Alumni of the Year ESCP Europe 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Catherine Barba, reine du e-commerce », sur Groupe SFR, (consulté le 19 novembre 2014).
  2. « Biographie et informations », sur babelio (consulté le 19 novembre 2014).
  3. « Portrait de Catherine Barba, serial entrepreneuse (CashStore, Malinea) et experte reconnue du e-Commerce », sur Who's Web, (consulté le 19 novembre 2014).
  4. Catherine Barba, « 2020 : la fin du e-commerce... » [PDF], sur fevad.com (consulté le 19 novembre 2014).
  5. « Le Magasin n'est pas mort ! » [PDF], sur directetproche.fr (consulté le 19 novembre 2014).
  6. « 2020 : la fin du e-commerce ? » (consulté le 19 novembre 2014).
  7. Léa Lejeune, « Catherine Barba, mama intrépide du e-commerce », sur Libréation, (consulté le 19 novembre 2014).
  8. « Qui sont les femmes d'influence françaises 2014? », Madame Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. http://madame.lefigaro.fr/societe/catherine-barba-nathalie-loiseau-et-zahia-ziouani-sacrees-femmes-dinfluence-2014-081214