Catharina Elisabeth Goethe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catharina Elisabeth Goethe
Catharina Elisabeth Goethe Portrait.jpg
Catharina Elisabeth Goethe, vers 1785-1790
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Johann Wolfgang Textor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Anna Margareta Lindheimer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Catharina Elisabeth Goethe (née Textor le à Francfort-sur-le-Main, morte le dans la même ville) est la mère de Johann Wolfgang von Goethe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille aînée de Johann Wolfgang Textor (de), écoutète de la ville, et de son épouse Anna Margaretha Lindheimer. Les Textor, originaires de la Hohenloher Ebene (de), vivent depuis deux générations à Francfort.

Elle ne reçoit pas d'éducation particulière. Le , Catharina Elisabeth épouse à l'âge de 17 ans, dans l'église Sainte-Catherine sous la bénédiction de Johann Philipp Fresenius (de), Johann Caspar Goethe, 38 ans. Leur premier enfant, Johann Wolfgang, qu'elle appelle "Hätschelhans", naît le . Dans sa correspondance avec la mère de Goethe, Anne-Amélie de Brunswick l'appelle aussi par ce nom. Des cinq enfants qui suivront, seule Cornelia, née en 1750, parvient à l'âge adulte.

Catharina Elisabeth Goethe est décrite comme une femme pleine d'esprit et chaleureuse. Dans les quatre cents lettres qu'elle a écrites, elle se montre drôle et pleine d'assurance. Elle entretient de nombreuses amitiés, en particulier avec Bettina von Arnim, et reçoit beaucoup de monde chez elle. Friedrich et Leopold zu Stolberg l'appellent Mme Aja ou Maman Aja, comme la mère dans la Chanson des quatre fils Aymon.

Elle est enterrée au cimetière de l'église Saint-Pierre (de) dans le tombeau de famille des Textor. Sa tombe se trouve aujourd'hui dans la cour de la Liebfrauenschule. Pour le centième anniversaire de sa mort, la ville offre dans le Palmengarten un monument en marbre représentant une mère affectueuse avec son fils.

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :