Cathal Carrach Ua Conchobair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cathal Carrach Ua Conchobair (mort en 1202) est roi de Connacht de 1189 à 1202.

Origine[modifier | modifier le code]

Cathal Carrach ou Carragh Ua Conchobair est l'un des sept fils de du roi Conchobar Maenmaige Ua Conchobair, son surnom « Carragh » c'est-à-dire « Galeux » indique qu'il souffrait sans doute d'une forme de maladie de peau. L'identité de sa mère est inconnue.

Premières années[modifier | modifier le code]

Cathal Carrach apparaît dans chroniques d'Irlande en 1185 alors qu'il appuie son père Conchobar Maemeinhe dans la guerre qui l'oppose à son propre père Ruaidri Ua Conchobair[1] qu'il a obligé à abdiquer en 1183.

Roi de Connacht[modifier | modifier le code]

Après le meurtre en 1189 par ses officiers à l'instigation de Diarmait Ua Diarmata, Cathal Carrach tue le prétendant[2] et se proclame roi. Mais il doit faire face à l'opposition de son grand-père qui en 1191 après s'être fait rappelé par le Sil Muiredaig[3] tente de s'imposer avec l'aide du Cenél Conaill[4] mais surtout à son oncle Cathal Crobderg Ua Conchobair qui se proclame lui aussi roi. Le conflit dynastique qui s'ensuit permet aux forces des Anglo-Normands d'intervenir à l'ouest du Shannon à l'appel des deux partis.

Après la mort de Ruaidri Ua Conchobair, Cathal fait tuer le fils anonyme de Brian de Breifne un fils de Toirdelbach Ua Conchobair[5]. L'année suivante il conclut une paix avec son oncle à qui il accorde des domaines en Connacht [6] Cependant en 1201, il expulse Cathal Crobderg et se fait couronner roi de Connacht[7].

La même année Cathal Crobderg et son allié Aed Ui Neill avec les hommes de Magh-Itha et ceux d'Argialla s'avancent jusqu'à Tech-Baithin of Airtech. A Es-dara Cathal Carrach, les nobles du Connacht et leur allié anglo-normand William de Burgh à la tête des Étrangers Limerick leur inflige une lourde défaite [8].

Plus tard dans l'année une armée sous la conduite de John de Courcy et de d'Hugues de Lacy le jeune frère de Walter de Lacy, avec les « Étrangers de Meath  » qui sont devenus les alliés de Cathal Crobderg, s'avancent jusqu'à reached Cell-mic-Duach. Cathal Carrach et les « Hommes du Connacht  » engagent le combat contre eux et les défont[9].

En 1202 Cathal Carrach, est finalement tué par Cathal Crobderg Ua Conchobair et son nouvel allié anglo-normand William de Burgh qui a changé de camp et qui lui infligent une déroute lors de la bataille de Corr Sliaib dans les Monts Curlew[10]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II . Oxford University Press réédition 2011 (ISBN 9780199593064).
  • (en) Ailbhe Mac Shamhrain « Ua Conchobair, Cathal Carrach », dans Dictionary of Irish Biography ... to the year 2002: Volume 9, Staines - Z, p. 569, Cambridge, 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]