Cathédrale du Sacré-Cœur de Jilin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cathédrale du Sacré-Cœur de Jilin
松花江景区教堂DSCF0160 - panoramio.jpg
Présentation
Statut patrimonial
Localisation
Adresse
吉林省吉林市船营区松江中路3号Voir et modifier les données sur Wikidata
district de Chuanying, Jilin, Jilin
Flag of the People's Republic of China.svg Chine
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Jilin

(Voir situation sur carte : Jilin)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Point carte.svg

La cathédrale du Sacré-Cœur (chinois : 吉林耶稣圣心堂) est l'ancienne cathédrale du diocèse de Jilin (autrefois vicariat apostolique de Mandchourie septentrionale). Située dans le district de Chuanying, à Jilin, dans la province de Jilin, elle est consacrée au Sacré-Cœur et a été construite par les missionnaires français des missions étrangères de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les missions étrangères de Paris ouvrent une mission à Jilin (ancienne transcription Ghilin ou Kirin) en 1898. En 1902, elles achètent une parcelle de terrain près de la rivière pour la construction d'une chapelle et d'une maison de mission. L'église actuelle de style néo-gothique a été construite de 1917 à 1926. Lorsque le diocèse de Jilin a été érigé en 1946 par la bulle Quotidie Nos de Pie XII[1], l'église est devenue la cathédrale du nouveau diocèse.

Pendant les persécutions de la révolution culturelle elle est fermée en 1966 et subit de sérieux dommages. Elle retourne à la communauté catholique en 1980. En 1994, l'association patriotique, qui gère les rapports de l'Église en Chine avec les autorités communistes, décide de transférer le siège épiscopal à l'église Sainte-Thérèse de Changchun, devenue ainsi la nouvelle cathédrale du diocèse.

La cathédrale du Sacré-Cœur est inscrite à la liste des édifices protégés de la province en 1999.

Mgr Pierre-Marie-François Lalouyer (1850-1923), premier vicaire apostolique de Mandchourie-Septentrionale y est inhumé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 11 avril 1946, Pie XII annonçait l'établissement de la hiérarchie de l'Église catholique de Chine, avec l'érection de vingt provinces ecclésiastiques, comprenant 79 diocèses et 38 vicariats apostoliques. Deux mois plus tôt, le 18 février 1946, Mgr Thomas Tien Keng-hsin avait été élevé au cardinalat, devenant le premier cardinal chinois - et même asiatique.
  2. Notice biographique MEP

Source de la traduction[modifier | modifier le code]