Cathédrale de Strängnäs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de Strängnäs
Image illustrative de l'article Cathédrale de Strängnäs
Cathédrale de Strängnäs
Présentation
Nom local Strängnäs domkyrka
Culte Luthéranisme
Type cathédrale
Rattachement Diocèse de Strängnäs
Début de la construction Au XIIIe siècle
Style dominant Style gothique
Géographie
Pays Suède
Province Södermanland
Comté Comté de Södermanland
Ville Strängnäs
Coordonnées 59° 22′ 32″ nord, 17° 02′ 04″ est

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Cathédrale de Strängnäs

La cathédrale de Strängnäs (Strängnäs domkyrka en suédois) est la cathédrale de la ville de Strängnäs dans le comté de Södermanland en Suède. Depuis la Réforme protestante, elle est le siège du diocèse luthérien de Strängnäs.

Historique[modifier | modifier le code]

La première église de la ville fut construite en bois, probablement durant les premières décennies du XIIe siècle, à un endroit où se déroulaient des rituels païens et où avait été tué le missionnaire Saint Eskil au milieu du XIe siècle.

L'église en bois est ensuite remplacée par une église gothique en brique, à partir du XIIIe siècle, alors que la ville de Strängnäs venait d'être mis à la tête d'un diocèse. Elle est consacrée en 1291, mais les travaux se poursuivent les siècles suivants. Les travaux s'arrêtent en 1342 alors que seuls la nef et les bas-côtés sont terminés. Le chœur est ajouté au XVe siècle.

La cathédrale est composée de trois nefs placées entre un chœur à l'est et une tour à l'ouest. La nef et le chœur sont recouverts de voutes d'ogive. Le chœur est entouré de chapelles latérales dont une au nord qui accueille la sacristie.

La tour située à l'ouest, haute de 96 mètres, a été construite dans les années 1740. Entre la tour et la nef subsistent des vestiges de la porte de l'église originale.

Nécropole royale[modifier | modifier le code]

La cathédrale renferme les sépultures de :

  1. Sten Sture le Vieil, vice-roi de Suède (1440 - 14 décembre 1503) (fils de Gustave Anundsson Sture)
  2. Isabelle de Suède, princesse de Suède (1564 - 18 janvier 1566) (fille de Jean III de Suède et de Catherine Jagellon)
  3. Charles IX de Suède, roi de Suède (4 octobre 1550 - 30 octobre 1611) (fils de Gustave Ier Vasa et de Marguerite Lejonhufvud)
  4. Marie de Palatinat-Wittelsbach, princesse de Suède (24 juillet 1561 - 29 juillet 1589) (première épouse de Charles IX de Suède)
  5. Christine de Holstein-Gottorp, reine consort de Suède (13 avril 1573 - 8 décembre 1625) (seconde épouse de Charles IX de Suède)

Bibliothèque de la cathédrale[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de la cathédrale Strängnäs est l'un de la bibliothèque la plus ancienne encore survivre et travailler. Il prend ses origines à l'année 1316 lorsque monastère Strängnäs dominicaine selon un enregistrement conservé par un testament reçu le don d'un riche veuve de livres. La bibliothèque a été construite alors consciemment par les évêques KortRogge et Johannes Matthiae. Pendant les années 1600, il a été élargi par l'agence reine Christine de butin de guerre, en particulier dans les villes de Prague, Olmutz et Nikolsburg. Bibliothèque est venu au cours des années 1700, qui a élargi grâce à des dons et legs de prêtres diocésains appris. Ce fut au cours des années 1800 conservés dans le hall principal de l'ancienne école et est maintenant dans le chœur Special Libraries dans le coin nord-ouest de la cathédrale, avec un bibliothécaire dédié qui est responsable. Dr. Henry Aminson (1814-1885) publié en 1863, le plus de 600 pages complètes annuaire imprimé Bibliotheca Templi Cathedralis Stregnensis, quæ maximam partem ex Germania Capta is circa finem belli triginta annorum, descripta, 1-2. Bibliothèque de la cathédrale ne doit pas être confondue avec une autre bibliothèque historique Strängnäs, le soi-disant Bibliothèque Rogge (Roggebiblioteket), une unité de La Bibliothèque Nationale de Suède (en suédois Kungliga biblioteket: La Bibliothèque Royale).

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]