Cathédrale de Salta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de Salta
Image illustrative de l'article Cathédrale de Salta
Vue de la façade de la Cathédrale de Salta
Présentation
Culte Catholique
Type Cathédrale
Début de la construction 1858
Fin des travaux 1882
Architecte Felipe Bertrés
Style dominant Baroque néocolonial
Protection Monument national argentin
Site web www.catedralsalta.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Région province de Salta
Département Département Capital
Ville Salta
Coordonnées 24° 47′ 18″ sud, 65° 24′ 37″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Cathédrale de Salta

La Cathédrale de Salta siège de l'archidiocèse de même nom, est une cathédrale d'Argentine datant de la deuxième partie du XIXe siècle et construite à la suite de la destruction par un tremblement de terre du bâtiment précédent.

Située au centre de la ville de Salta, déclarée monument national argentin, c'est un édifice religieux très richement orné et dont la visite fait partie de quasi tous les voyages touristiques dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Armoiries de la Cathédrale de Salta.

Dès 1856, à la suite du tremblement de terre qui détruisit l'ancien édifice, on se préoccupa de réunir des fonds pour sa reconstruction. Les travaux démarrèrent en 1858, sous l'impulsion de l'évêque don José Eusebio Colombres. Les plans avaient été dessinés par l'architecte Felipe Bertrés. Il fallut vingt ans pour que les travaux aboutissent à la consécration et à l'ouverture de la nouvelle cathédrale. Mais il manquait encore la façade et les tours y compris les cloches. De grands artistes italiens comme Soldati et le R.P. Luis Giorgi participèrent à l'exécution du projet. L'ensemble fut terminé en 1882.

Description[modifier | modifier le code]

On peut qualifier son style de baroque néocolonial. Le tout est très italianisant.

Le plan rectangulaire est formé de trois nefs ou vaisseaux, un chœur profond et une abside semi-circulaire. Le grand autel, dessiné par l'artiste jésuite Luis Giorgi est superbe.

La croisée du transept est surmontée d'une coupole posée sur un haut tambour percé de fenêtres. La coupole est surmontée d'une lanterne. L'ensemble ne manque pas de lumière. En effet, outre la lanterne, la lumière provient aussi des fenêtres des deux nefs latérales. Celles-ci sont ornées de riches vitraux.

À l'extérieur le portail d'entrée est surmonté d'une riche décoration baroque. Le motif central est un oculus quadrilobé.

La cathédrale sert aussi de Panthéon des héros de l'armée du nord, qui prirent part aux luttes victorieuses pour l'indépendance du pays, au début du XIXe siècle (voir l'article concernant José de San Martín). Les restes des généraux Martín Miguel de Güemes, Álvarez de Arenales et Rudecindo Alvarado reposent en son sein.

Le palais archiépiscopal[modifier | modifier le code]

La cathédrale forme un ensemble avec le palais archiépiscopal, résidence de l'archevêque.

La province ecclésiastique de Salta[modifier | modifier le code]

La cathédrale est le siège d'un archidiocèse, lui-même à la tête d'une province ecclésiastique comprenant cinq diocèses suffragants. Les diocèses sont :

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :