Cathédrale de Myeongdong de Séoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale de l'Immaculée-Conception.

Cathédrale de Myeong-Dong
Image illustrative de l’article Cathédrale de Myeongdong de Séoul
Présentation
Nom local 명동성당
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Séoul
Début de la construction 1892
Fin des travaux 1898
Style dominant style gothique français
Protection Trésor national historique n°258
Site web http://www.mdsd.or.kr/
Géographie
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Ville Séoul
Coordonnées 37° 33′ 48″ nord, 126° 59′ 14″ est

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Cathédrale de Myeong-Dong

Géolocalisation sur la carte : Séoul

(Voir situation sur carte : Séoul)
Cathédrale de Myeong-Dong

La cathédrale de Myeong-Dong (en hangeul : 명동성당), appelée également Cathédrale Notre-Dame de l'Immaculée Conception, est une importante église catholique de Séoul, en Corée du Sud. Elle a été fondée par des missionnaires catholiques français des Missions étrangères de Paris, et elle est le siège de l'archidiocèse de Séoul. Elle est consacrée à l'Immaculée Conception.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cathédrale de Myeongdong, située au cœur du centre-ville de Séoul, est la cathédrale de l'archidiocèse de Séoul et elle est également le symbole de la présence de l’Église catholique en Corée. En 1784, la première communauté catholique coréenne se rassemble sur le lieu qui s'appelait alors Myeong-Nae-Bang.

La construction de l'actuelle cathédrale de Myeong-Dong dure de 1892 à 1898. La première pierre est posée par le père Eugène Jean Coste M.E.P., un prêtre français originaire de l'Hérault. La cathédrale est consacrée par le vicaire apostolique de Corée Mgr Gustave-Charles-Marie Mutel M.E.P le et elle est dédiée à Notre-Dame de l'Immaculée Conception.

En 1900, les reliques des martyrs coréens qui sont morts lors des persécutions de 1839 et de 1866 sont transférées du séminaire de Yong-San vers la crypte de la cathédrale de Myeong-Dong.

En 1944, deux sœurs de Saint-Paul de Chartres agissent activement dans la paroisse et contribuent à son activité pastorale. Le jour de la Libération du pays, en 1945, le nom de la cathédrale est modifié, de Chong-Hyen à Myeong-Dong.

Dans les années 1970 et 1980, la cathédrale de Myeong-Dong sert de point de ralliement au mouvement pour la démocratisation du pays et pour la défense des droits de l'homme. Elle joue toujours aujourd'hui un grand rôle dans la prière et dans l'activité missionnaire.

Au cours de son voyage en Corée du Sud, du 13 au 18 août 2014, le pape François célèbre, le , en la cathédrale de Myeong Dong, une « messe pour la paix et la réconciliation » en appelant à la réconciliation des deux Corées[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

La cathédrale de Myeong-Dong est la première église en briques de style gothique français en Corée. Classée Trésor national historique n°258, elle a une valeur historique de premier plan en raison de son architecture.

Le plan est en croix latine avec deux bas-côtés et un toit haut de 23 mètres. Le clocher culmine à 45 mètres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]