Cathédrale d'Essen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale d'Essen
Essener Dom
Le côté sud
Présentation
Nom local Essener Münster
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Début de la construction XIIIe siècle
Style dominant Architectures romane et gothique
Site web www.dom-essen.de/
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Commune Essen
Coordonnées 51° 27′ 21″ N 7° 00′ 49″ E / 51.455833, 7.013611 ()51° 27′ 21″ Nord 7° 00′ 49″ Est / 51.455833, 7.013611 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Cathédrale d'Essen

La cathédrale d'Essen (Essener Münster en allemand, ou plus exactement Cathédrale Saints-Côme-et-Damien-et-Marie) est un édifice religieux allemand, siège du diocèse catholique d'Essen, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

La cathédrale est dédiée aux saints Côme et Damien et à la Vierge Marie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cathédrale était autrefois l'église collégiale de l'abbaye d'Essen, fondée vers 845 par saint Altfrid, évêque de Hildesheim, autour de laquelle la ville d'Essen s'est développée.

Le bâtiment actuel, qui a été reconstruit après sa destruction pendant la Seconde Guerre mondiale, est une église gothique, construite après 1275 en grès pâle. Le massif occidental de forme octogonale et la crypte sont des survivants de l'édifice ottonien pré-roman qui se trouvait ici. Au nord de l'église se trouve un cloître qui servait autrefois à l'abbaye.

La cathédrale est réputée pour son trésor (Xe et XIe siècles) qui abrite la Vierge d'or (Goldene Madonna), considérée comme la plus vieille d'Occident (980), et des croix processionnelles des Xe siècle dont le fameux Crucifix de Mathilde.

Le premier évêque d'Essen, le cardinal Hengsbach, y a été enterré en 1991.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :