Église Saint-Sava de Belgrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Sava.

Église Saint-Sava de Belgrade
Image illustrative de l’article Église Saint-Sava de Belgrade
Vue de l'église Saint-Sava de Belgrade
Présentation
Nom local Храм Светог Саве у Београду
Hram Svetog Save u Beogradu
Culte Orthodoxe serbe
Type Église paroissiale
Rattachement Archevêché de Belgrade-Karlovci
Début de la construction 1939
Fin des travaux Inachevée
Architecte Aleksandar Deroko
Style dominant Serbo-byzantin
Site web www.hramsvetogsave.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Ville de Belgrade
Municipalité Vračar
Localité Belgrade
Coordonnées 44° 47′ 53″ nord, 20° 28′ 07″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Église Saint-Sava de Belgrade

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Église Saint-Sava de Belgrade

L'église Saint-Sava de Belgrade (en serbe cyrillique : Храм Светог Саве у Београду ; en serbe latin : Hram Svetog Save u Beogradu) est une église orthodoxe serbe située à Belgrade, la capitale de la Serbie, dans la municipalité de Vračar.

L’église est dédiée à saint Sava, le fondateur de l’Église orthodoxe serbe (1219) ; elle a été édifiée à l’endroit où, d’après la tradition, le pacha ottoman Koca Sinan Pacha a brûlé en 1595 les reliques du saint en représailles de la révolte du Banat (1594)[1].

L’église Saint-Sava est à ce jour la deuxième plus grande église chrétienne orthodoxe du monde[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Sava, vue aérienne
christ pantocrator de saint sava

La construction de l'édifice a commencé en 1939, selon des plans de l'architecte Aleksandar Deroko, L'église est en fait une réplique de Saint-Sophie de Constantinople[4] sans les minarets qui sont un ajout des musulmans Ottoman sur saint Sophie suite à la chute de Constantinople. Deroko a été assisté par son confrère Bogdan Nestorović et par l'ingénieur Vojislav Zađina mais les travaux ont été rapidement interrompus par l’occupation nazie de la Yougoslavie en 1941, puis par Tito[4], lorsque ce dernier était à la tête de la Yougoslavie.

Dome de saint sava avec christ pantocrator

Le chantier n’a repris qu’en 2001. L’extérieur, caractéristique de l'architecture néo-byzantine, est maintenant terminé ; l’intérieur, qui peut contenir jusqu’à 10 000 fidèles sera entièrement recouvert des mosaïques de tradition orthodoxe ; ce travail sera financé par des dons russes, 4 000 m2 de mosaïque seront posés par les maîtres artisans russes et serbes d'ici à 2019[5]. La mosaïque de la coupole de l'église représente un Christ pantocrator ; elle a été inaugurée en février 2018 ; elle pèse plus de 40 tonnes ; un an de travail a été nécessaire pour sa réalisation par 70 artistes russes et serbes, et elle a été faite à Moscou pour un coût total de 4 millions d'euros ; son financement a eu pour mécènes Gazprom[2], c'est la grande représentation d'un Christ pantocrator, 1 230 m 2.

L’église sera achevée à ce moment, soit exactement 800 ans après que l’Église serbe orthodoxe ait acquis le statut de Patriarcat.

Ouvert au public, l'édifice est exclusivement financé par des dons.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église se trouve à l’extrémité de la ligne que forment Kalemegdan – –la Place de la RépubliqueTerazije – Beogradjanka – Cathédrale Saint-Sava.

Elle a été conçue dans un style serbo-byzantin, avec quatre clochers hauts de 44 mètres. La coupole est haute de 70 mètres et la croix principale l'élève encore de 12 mètres, ce qui correspond à une hauteur totale de 82 mètres, permettant ainsi à l’église d’être bien visible dans le panorama urbain de Belgrade.

La surface du bâtiment est de 3 500 m2, qui s’ajoutent aux 1 500 m2 des trois galeries du premier étage. Il existe également une galerie de 120 m2 au deuxième étage. Les coupoles sont ornées de 18 croix dorées de 3 dimensions différentes. Dans les clochers, on dénombre 49 cloches.

L'intérieur de l'église Saint-Sava
La crypte commémorative de l'église

Le bâtiment mesure 91 mètres dans le sens est-ouest et 81 mètres dans le sens nord-sud.

L’église peut accueillir 10 000 fidèles, et dans le chœur, 800 choristes peuvent prendre place. Le sous-sol, d’une surface totale de 1 800 m2, contient une crypte, le trésor de Saint Sava, ainsi que l’église-tombeau du prince Lazar.

La façade est en marbre blanc et en granite et l’intérieur devrait être décoré de mosaïques. La coupole centrale est décorée par une énorme mosaïque du Christ pantocrator.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dusan T.Batakovic, Histoire du peuple serbe 2005, éditions L'Age d'Homme (ISBN 282511958X)
  2. a et b « Serbie: Lavrov visite la 2ème plus grande église orthodoxe au monde », sur Le POINT (AFP), publié le 22/02/2018 à 13:49 (consulté le 9 mars 2018)
  3. Jean-Christophe Buisson, Histoire de Belgrade 2013, éditions Perrin (ISBN 9782262039882), page 15
  4. a et b (fr) http://www.easyvoyage.com/serbie/le-temple-de-saint-sava-5719
  5. http://rs.n1info.com/a142932/Vesti/Vesti/Rusija-radi-mozaik-na-Hramu-Svetog-Save.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]