Cathédrale Saint-Nicolas de Ljubljana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cathédrale Saint-Nicolas
Image illustrative de l’article Cathédrale Saint-Nicolas de Ljubljana
Présentation
Culte Catholique romain
Dédicataire saint Nicolas
Type cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Ljubljana
Site web www.stolnica.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Ville Ljubljana
Coordonnées 46° 03′ 03″ nord, 14° 30′ 30″ est

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Ljubljana]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Ljubljana|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Ljubljana]])|class=noviewer]]
Cathédrale Saint-Nicolas

Géolocalisation sur la carte : Slovénie

(Voir situation sur carte : Slovénie)
Cathédrale Saint-Nicolas

La Cathédrale Saint-Nicolas (Stolnica svetega Nikolaja) est une cathédrale située dans la ville de Ljubljana en Slovénie. Facilement identifiable dans la ville grâce à son dôme vert et ses deux tours jumelles, elle est localisée sur la place Vodnik à proximité du Tromostovje (Pont Triple)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le site fut à l’origine occupé par une église d’architecture romane dont les premières mentions remontent à 1262[1]. En 1361, un incendie causa sa reconstruction dans le style gothique. L’archidiocèse de Ljubljana arriva en 1461 et en 1469, un nouvel incendie supposé criminel causé par les Turcs de l’empire ottoman ravagea l'édifice à nouveau[1].

Entre 1701 et 1706, l’architecte jésuite Andrea Pozzo dessina une nouvelle église baroque possédant deux chapelles sur ses côtés pour dessiner une croix latine[1]. Le dôme fut construit au centre en 1841[1]. L’intérieur est garni de fresques baroques peintes par Giulio Quaglio durant les périodes 1703-1706 et 1721-1723[1].

Les autres décorations importantes comportent les anges de l’autel des frères Paolo et Giussepe Groppelli à droite de la nef (1711) et de Francesco Robba à gauche (1745-1750)[1]. Les fresques du dôme sont de Matevž Langus (1843-44)[2].

Cathédrale Saint-Nicolas.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Cathédrale Saint-Nicolas » (consulté le 26 juillet 2008)
  2. (en) Virtual tourist.com