Catafalque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catafalque de Manuel Quezon, 1944.

Le catafalque est une estrade funéraire supportant le cercueil, érigée provisoirement ou définitivement dans une église. Le terme provient de l'italien catafalco, signifiant « échafaudage ». L'un des catafalques les plus notables est celui dessiné pour Michel-Ange, à Florence, par ses camarades artistes en 1564. Dans l'architecture baroque, le catafalque est couronné de dais en pierre ou bois.

Catafalque et castrum doloris de Victor Hugo sous l’Arc de triomphe de l'Étoile, lors de ses funérailles, le 31 mai 1885.
Catafalque et castrum doloris de Victor Hugo sous l’Arc de triomphe de l'Étoile, lors de ses funérailles, le .

Plus simplement, le catafalque était un coffrage de pièces de bois qui dissimulait le cercueil durant la messe de funérailles ; il était lui-même couvert par un drap noir ou violet. Ce meuble était propriété de la paroisse, de la fabrique[1] ou d'une confrérie.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]