Catégorie des groupes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mathématiques, la catégorie des groupes est une construction qui rend compte abstraitement des propriétés observées en algèbre dans l'étude des groupes.

Définition[modifier | modifier le code]

La catégorie des groupes[modifier | modifier le code]

La catégorie des groupes, notée Grp, est définie de la manière suivante :

C'est donc une sous-catégorie de la catégorie des ensembles.

La 2-catégorie des groupes[modifier | modifier le code]

En théorie des catégories d'ordre supérieur (en) il est parfois pratique de voir les groupes comme des groupoïdes possédant un unique objet. On dispose alors d'une nouvelle définition : la 2-catégorie des groupes Grp est la sous-2-catégorie pleine de la catégorie des groupoïdes formée ainsi :

La catégorie des groupes sur une catégorie[modifier | modifier le code]

Si K est une catégorie quelconque, on définit la catégorie GrpK des groupes sur K ainsi :

  • Les objets sont les objets groupes (en) dans K, c'est-à-dire les objets G tels que, pour tout objet X, il existe une structure de groupe sur telle que est un foncteur contravariant  ;
  • Les morphismes sont les homomorphismes entre objets groupes.

Dans ce cadre, la catégorie des groupes topologiques s'identifie à la catégorie des groupes sur Top, la catégorie des groupes de Lie à la catégorie des groupes sur la catégorie des variétés lisses et la catégorie des faisceaux de groupes sur un espace X s'identifie à la catégorie des groupes sur la catégorie des faisceaux d'ensembles sur X.

Groupes, monoïdes et ensembles[modifier | modifier le code]

Tout groupe est en particulier un monoïde, on dispose donc naturellement d'un foncteur d'oubli :

Ce foncteur apparaît dans un triplet d'adjonction où :

On peut encore « oublier » la structure de monoïde, pour ne plus voir finalement que les éléments d'un groupe comme formant un ensemble. Cela correspond à un foncteur d'oubli

auquel est naturellement adjoint le foncteur libre F, c'est-à-dire le foncteur qui à un ensemble associe le monoïde librement engendré par ses éléments. On a

En effectuant ces deux opérations d'oubli, on a donc un foncteur d'oubli

dans la catégorie des ensembles. qui est adjoint à droite du foncteur libre

Propriétés[modifier | modifier le code]

Propriétés catégoriques[modifier | modifier le code]

Objets[modifier | modifier le code]

Morphismes[modifier | modifier le code]

Limites[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]