Castlevania II: Simon's Quest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Castlevania II
Simon's Quest
Image illustrative de l'article Castlevania II: Simon's Quest

Éditeur Konami
Développeur Konami

Date de sortie
Genre Action, plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Famicom Disk System, NES
Média Disquette (FDS)
Cartouche (NES)
Langue Anglais
Contrôle Manette de jeu

Castlevania II: Simon's Quest, connu au Japon sous le nom Dracula II: Noroi no Fūin (ドラキュラII 呪いの封印, Dorakyura Tsū: Noroi no Fūin?, lit. « Dracula II: Le sceau de la malédiction »), est un jeu vidéo d'action et de plates-formes développé et édité par Konami. Relativement long à l'époque de sa sortie, ce jeu a été un succès.

Mode de jeu[modifier | modifier le code]

Castlevania II: Simon's Quest se distingue de son prédécesseur car il introduit des éléments de RPG et de recherche. Simon Belmont souffre d'une malédiction mortelle, que lui a infligée Dracula. Simon doit rechercher les fragments de Dracula afin de le faire revivre, puis le détruire une nouvelle fois pour mettre fin à cette malédiction. Pour ce faire, il peut parler à de nombreux villageois, qui mentent très souvent d'ailleurs, et surtout trouver et acheter des objets qui lui permettent d'explorer de nouvelles zones et de combattre ses ennemis plus efficacement.

Le jeu propose en outre une alternance jour / nuit. De jour, Simon peut parler aux villageois et utiliser les services des villes. De nuit, les monstres doivent encaisser deux fois plus de dégâts, mais ils laissent une récompense plus importante lorsque Simon en vient à bout. De plus, les villes sont envahies de zombies et / ou de chauves-souris. L'alternance jour / nuit ne s'applique pas aux manoirs, qui sont les "donjons" où se trouvent les fragments de Dracula que Simon doit trouver. Il est à noter qu'il existe très peu de maîtres de donjons : la Mort et Camilla.

La cartouche ne dispose pas d'une pile de sauvegarde. Le joueur a la possibilité de reprendre sa partie à l'aide du mot de passe qui est révélé à chaque fin de partie.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Player One (FR) 72%[1]
Tilt (GB) 16/20[2]

Différentes versions[modifier | modifier le code]

Sorti seulement au Japon en 1987 sur Famicom Disk System, il sort ensuite en 1988 sur la console Nintendo Entertainment System en Amérique du Nord. En 1990, la version Nintendo Entertainment System sort en Europe, exclusivement en anglais, il n'y a pas eu par la suite de traduction française officielle. En 2002, une version pour Windows a été développé dans le cadre d'une collection de jeu Konami.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Simon's Quest », Player One, no 1,‎ , p. 30-31
  2. « Simon's Quest », Tilt, no 85,‎ , p. 56