Castellaras de la Malle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Castellaras de la Malle
Castellaras de la Malle
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Protection Logo monument historique Classé MH (1909)
Coordonnées 43° 42′ 09″ nord, 6° 52′ 59″ est
Altitude 1 200 m
Superficie environ 0,5 hectares

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Castellaras de la Malle
Castellaras de la Malle


Le camp ou castellaras de la Malle est une enceinte située sur la commune de Saint-Vallier-de-Thiey, à 3 km au nord-est du village, dans le département français des Alpes-Maritimes. Cette enceinte a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Situation de l'enceinte[modifier | modifier le code]

En 1996, on avait inventorié 418 enceintes dans les Alpes-Maritimes. Entre Saint-Cézaire et Saint-Vallier-de-Thiey, on note 21 enceintes de protection dans une zone de transition entre les plaines littorales et les premiers contreforts des Préalpes de Castellane. Cette enceinte a été étudiée par l'archéologue Paul Goby.

On admet que ces enceintes en pierre sèche étaient un élément défensif. On suppose qu'elles ont été construites dans une période de combats permanents pour prendre possession des productions agricoles. On a aussi trouvé à proximité des enceintes du territoire de Saint-Vallier-de-Thiey du matériel métallique important comme du minerai de fer et des scories de réduction. Un dépôt important de cuivre a été trouvé dans une cache sur le plateau de Saint-Vallier. Au camp de la Malle, une activité métallurgique a été découverte dans le secteur du Ferrier, en contrebas de l'enceinte.

L'importance de l'enceinte de la Malle pourrait montrer qu'elle a joué un rôle important dans le peuplement de la région[2]. Il est admis qu'elles ont été construites à lâge de fer. L'importance de ces enceintes a dû nécessiter des travaux qui ont duré plusieurs années.

L'enceinte de la Malle est la plus importante et la plus spectaculaire des enceintes des Alpes-Maritimes, située à 1 200 m d'altitude et dominant toute la plaine, au sud. Enceinte en arc de cercle sur à pic avec mur de soutènement sur rempart. Le rempart principal a un parement interne de 4 m de large et 5 m de hauteur maximale. Une muraille fermant une surface de 108 m de long et 31 m de largeur avec 2 portes d'accès de 3 m de large au nord et au sud contre l'à-pic. Certains blocs font 1 m3.

Une seconde petite enceinte permet de protéger les accès. Une porte est précédée d'une sorte de tenaille fermée d'un côté par le rempart, et de l'autre côté par la falaise.

À l'intérieur de l'enceinte des fonds de cabanes ont été trouvés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Sénéquier, Anciens camps retranchés des environs de Grasse, dans Annales de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes, 1877, tome 4, p. 141-151 (lire en ligne, et carte des environs de Grasse (voir), plan du castellaras de Malle (voir)
  • Paul Sénéquier, Anciens camps retranchés des environs de Grasse, dans Annales de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes, 1881, tome 7, p. 158-166 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]