Castellaras de Thorenc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Castellaras de Thorenc
Castellaras 15.jpg
Présentation
Type
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
CastellarasVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg

Le Castellaras de Thorenc est un vestige du Moyen Âge situé à Andon. Ce monument fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Castellaras est situé sur un éperon rocheux à 1400 m d'altitude, sur un ancien oppidum celto-ligure en bordure de la voie Ventiane qui reliait Cimiez à Castellane[2].

il comprend les ruines d'une chapelle romane du XIIe siècle, d'un château, d'une écurie poste de garde et d'une vaste citerne d'eau et entouré d'imposantes murailles. Il a été ruiné en 1391 au cours des luttes entre les successeurs de la Reine Jeanne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le fabuleux « Castellaras de Thorenc »
  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Strasbourg, Editions Publitotal, 4ème trimestre 1979, 1287 p. (ISBN 978-2-86535-070-4 et 2-86535-070-3)
    Andon, Thorenc, p. 39
  • collectif (dir.), Le patrimoine des communes des Alpes-Maritimes en deux volumes, vol. II : Cantons de Menton à Villefranche-sur-Mer, Paris, Flohic Éditions, coll. « Le Patrimoine des Communes de France », , 1077 p. (ISBN 2-84234-071-X)
    Canton de Saint-Auban : Andon, Vestiges de fortifications, p. 793