Castellarano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Castellarano
Castellarano
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Province Reggio d'Émilie 
Code postal 42014
Code ISTAT 035014
Code cadastral C141
Préfixe tel. 0536
Démographie
Gentilé castellaranesi
Population 15 095 hab. (31-12-2010[1])
Densité 265 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 34′ 15″ nord, 10° 47′ 40″ est
Altitude Min. 149 m
Max. 149 m
Superficie 5 700 ha = 57 km2
Divers
Saint patron San Pancrazio
Fête patronale 12 mai
Localisation
Localisation de Castellarano
Localisation dans la province de Reggio d'Émilie.
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Castellarano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castellarano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castellarano
Liens
Site web http://www.comune.castellarano.re.it/
Map of comune of Castellarano (province of Reggio Emilia, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Castellarano (Castlarân en dialecte reggiano) est une commune italienne de la province de Reggio d'Émilie dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

L’altitude du territoire de la commune de Castellarano varie de 122 à 465 mètres (149 m devant la mairie), laquelle s’étend, dans la vallée, le long de la rive gauche du fleuve Secchia, aux pieds de l'Apennin reggiano, à 25 km au sud-est di Reggio nell'Emilia et à 19 km au sud-ouest de Modène sur la route SS486 qui longe le fleuve.
Castellarano est aux confins au nord avec Casalgrande, à l’est avec les communes de la province de Modène de Sassuolo et Prignano sulla Secchia, au sud-ouest avec Baiso et au nord-ouest avec Scandiano. Grandes villes voisines :

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières installations humaines remontent à 2 000 av. J.-C. et les peuples qui s’y établirent successivement furent : les Ligures, les Étrusques, les Gaulois et les Romains. Se présentèrent également de nombreuses populations barbares sur quelques implantations importantes comme celles des Lombards ; comme en attestent les nombreuses découvertes archéologiques exposées aux musées de Modène et Reggio Emilia (restes de 5 tombes lombardes et reliques funéraires, etc.).

En 1167, Castellarano jure fidélité à la commune libre de Reggio d'Émilie.

Personnalités liées à Castellarano[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
16/05/2011 En cours Gian Luca Rivi centre gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Ca' de Grimaldi, Ca' de Ravazzini, Cadiroggio, Case Ferri, Castello La Croce, Farneto di Sotto, Le Ville, Montebabbio, Pradivia, Roteglia, Scuole, Telarolo

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Baiso (10 km), Casalgrande (8 km), Prignano sulla Secchia (MO, 9 km), Sassuolo (MO, 6 km), Scandiano (10 km), Viano (10 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 7864 0675 2206 5745 9776 0907 6528 89411 774
2012 - - - - - - - -
15 197--------

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 1 180 personnes, soit 7,8 % de la population résidente.

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau du Maroc Maroc 525
2 Drapeau du Ghana Ghana 146
3 Drapeau de la Roumanie Roumanie 97
4 Drapeau de l'Albanie Albanie 95
5 Drapeau de la Pologne Pologne 45
6 Drapeau de la Tunisie Tunisie 44

Économie[modifier | modifier le code]

La zone industrielle et artisanale qui s’étend dans la vallée, le long du Secchia, depuis Sassuolo jusqu’à l’entrée dans la cité de Casallarano, montre le dynamisme économique de la commune, dans des secteurs très diversifiés ; céramique, mécanique, carrosserie, imprimerie, stockage et redistribution, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]