Castel de la Colombière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Castel de la Colombière
Image illustrative de l’article Castel de la Colombière
Château côté parc, dans l'axe de l'allée principale du parc de la Colombière.
Type Château (pavillon de chasse)
Début construction XVIIe siècle
Propriétaire initial Le gouverneur de Bourgogne Henri Jules de Bourbon-Condé
Destination actuelle Centre équestre « l’Étrier de Bourgogne »
Coordonnées 47° 17′ 48″ nord, 5° 02′ 30″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bourgogne-Franche-Comté
Commune Dijon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Castel de la Colombière
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne
(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Castel de la Colombière
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Castel de la Colombière
Géolocalisation sur la carte : Dijon
(Voir situation sur carte : Dijon)
Castel de la Colombière

Le Castel de la Colombière de Dijon (Côte-d'Or) en Bourgogne est un château du XVIIe siècle associé à l'origine au parc de la Colombière de 33 hectares. Il héberge depuis 1948 le centre équestre « l’Étrier de Bourgogne ».

Historique[modifier | modifier le code]

En 1672 le parc de la Colombière est créé au bord de l'ouche par le prince de Condé et gouverneur de Bourgogne Louis II de Bourbon-Condé (le Grand Condé,1621-1686). Il est relié au centre ville de Dijon par « les Allées du Parc ».

Fils et successeur du précédent, le duc d'Enghien et gouverneur de Bourgogne Henri Jules de Bourbon-Condé (1643-1709) fait construire le « Castel de la Colombière » à titre de pavillon de chasse, de l'autre côté de l'ouche relié par une passerelle au parc dont il poursuit l'aménagement avec le paysagiste Antoine de Maerle (un des meilleurs élèves et disciple d'André Le Nôtre, jardinier paysagiste du roi Louis XIV de France).

Depuis 1948 le Castel de la Colombière héberge « l’Étrier de Bourgogne », association loi de 1901 et plus important centre équestre de Bourgogne en nombre de licenciés avec près de 500 membres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]