Castaneda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Castaneda
Blason de Castaneda
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton des Grisons Grisons
Région Moesa
Communes limitrophes Buseno, Grono, Roveredo, Santa Maria in Calanca, San Vittore
Maire Attilio Savioni
NPA 6540
No OFS 3805
Démographie
Population
permanente
278 hab. (31 décembre 2020)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 00″ nord, 9° 08′ 00″ est
Altitude 786 m
Superficie 3,96 km2
Divers
Langue Italien
Localisation
Localisation de Castaneda
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Castaneda
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Castaneda
Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons
Voir sur la carte administrative du canton des Grisons
City locator 14.svg
Castaneda
Liens
Site web www.castaneda.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Castaneda est une commune suisse du canton des Grisons, située dans la région de Moesa (vallée de la Calanca).

Sa population - italophone - est d'environ 225 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne (1953)

Les premières traces de présence humaine remontent à 500-400 ans avant Jésus-Christ. Il s'agit de vestiges de colonisations de l'âge du fer et du néolithique final, notamment des sillons tracés à la charrue. C'est en 1878 que des objets préhistoriques ont été sortis de terre, indiquant la présence d'une nécropole sous la partie la plus ancienne du village.

Des fouilles ont permis de mettre à jour un groupe de sépultures comptant plus de cent tombes, dont certaines renfermaient des bijoux, des offrandes, des récipients de bronze comprenant un pot à bec avec inscription étrusque. Ces trouvailles sont attribuées à la Culture de Golasecca[3].

En 1935 des inscriptions étrusques datant de l'âge de fer ont été découvertes à l'ouest de l'église actuelle (http://www.castaneda.ch/c=218)

Les premières frontières de la commune datent du XIIIe siècle. Le village est à l'époque très isolé, accessible uniquement à pied par des chemins de terre. Les habitants y vivent d'agriculture de montagne, pratiquement en autarcie. Une route en terre battue reliant le village à la vallée de la Moesa (village de Grono) fut construite en 1830-1831. Cette routé étant difficilement praticable par des véhicules modernes et sujette à des glissements de terrain, une nouvelle route asphaltée empruntant un autre trajet via la vallée de la Calanca a été construite et inaugurée en 1966.

Peu à peu, les anciennes maisons en murs et toits de pierre (gneiss de la vallée de la Calanca) ont été restaurées avec soin et transformées en résidences secondaires par des personnes essentiellement originaires de Suisse alémanique, souhaitant profiter du climat particulièrement doux et ensoleillé du sud des Alpes.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • « Castaneda », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le ) - Article du Dictionnaire historique de la Suisse (DHS) sur Castaneda.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Guide culturel de la Suisse, Zürich, Ex Libris, , 445 p., p. 99