Cassiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe de musique image illustrant Maurice
Cet article est une ébauche concernant un groupe de musique et Maurice.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Cassiya
Pays d'origine Drapeau de Maurice Maurice
Genre musical Séga mauricien
Années actives 1992 à aujourd'hui
Composition du groupe
Membres Désiré François, Alain Lafleur, Alain Ramanisum (ancien), Gérard Louis (ancien), Bruno François, Eddy Armel, Dominique Isidore est le compositeur, Christophe Serret, Kersley Joly, Christian Brasse, Pelé, Lansley Henri et Jean-Claude Fabien

Cassiya est un groupe de musique mauricien créé en décembre 1992[1]. Son nom vient de Cassis, un quartier de Port-Louis, la capitale de l'île Maurice[2], d'où étaient originaires les fondateurs du groupe, tout d'abord rassemblés sous le nom de "Zenfan Cassis"[3]. Cassiya joue principalement du séga, musique traditionnelle des Mascareignes.

C'est après avoir rejoint le groupe "Zenfan Cassis" en 1987 que le bassiste Désiré François et son ami, Alain Lafleur, décident de fonder un nouveau groupe plus professionnel[1]. Ils sont rejoints par d'autres membres de "Zenfan Cassis" : Alain Ramanisum (clavier et guitare basse), Gérard Louis (arrangement musical), Eddy Armel (voix) mais aussi par Dominique Isidore, cousin de Désiré François. Ce dernier devient le principal chanteur avec Alain Lafleur qui prête aussi sa voix[1]. Le groupe sort son premier album Séparation en 1992 et prend le nom de "Cassiya". Le succès est fulgurant[3] et dès 1994, il devient "Disque de l'année" avec le titre "Djouni Djouna" puis en 1995 avec le titre "Ici kot nou été"[1]. En 2003, ils sont classés "Disque d'Or" à La Réunion[4].

À la suite de son succès dans son pays, le groupe se produit à La Réunion où il remporte un grand succès[1],[3], en Afrique, en Europe, notamment au Zénith de Paris en 1999[3] ou encore en Australie[5].

Parmi ses chansons phares, les membres du groupe citent souvent Séparation, Rev nou zancetre ou Marlène[5].

Discographie (albums)[modifier | modifier le code]

  • Cassiya II (1996)
  • Séparation (zenfan perdi simé) (1998)
  • Ici cot nou ete
  • Naryé pa efacé
  • Racine la vie
  • La suite le morne
  • Ctyombo li
  • Nou destiné
  • Cassiya neuf
  • Nou amizé
  • Rekonesans

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Rajmeela Seetamonee, « Cassiya – 20 ans de bonheur musical », sur www.defimedia.info,‎ (consulté le 30 juin 2015)
  2. (en) « Ségatiers - Cassiya », sur le site Internet Mauritian Sega.
  3. a, b, c et d Fernando Thomas, « Cassiya fête ses 20 ans ! », sur www.defimedia.info,‎ (consulté le 30 juin 2015)
  4. Edley Romain, « Portrait musical – L’héritage de Cassiya », sur www.defimedia.info,‎ (consulté le 30 juin 2015)
  5. a et b « BAIN-DES-DAMES: Cassiya célèbre ses 20 ans ce soir | Le Mauricien », sur www.lemauricien.com,‎ (consulté le 30 juin 2015)